Bilan 2019 de l’expertise des projets du PEI Agri
Le CGAAER est chargé de l’évaluation ex-ante des projets soumis aux Régions au titre des appels à projets relatifs au volet agricole du Partenariat européen pour l'innovation (PEI-Agri).

Depuis 2016, le CGAAER a mis en place un pool national d'expertise qui intervient dans le cadre de l'animation du Réseau rural national assurée par le ministère (DGPE) en lien avec Régions de France. Ce pool d’experts du CGAAER appuie les Régions dans l’évaluation ex-ante des projets qui leur sont soumis au titre des appels à projets relatifs au volet agricole du Partenariat européen pour l'innovation (PEI-Agri). Ces projets sont financés par le Fonds européen pour l'agriculture et le développement rural (FEADER).

Suivant le principe d'innovation ascendante, qui associe fortement les utilisateurs finaux et mobilise leur créativité, ces projets sont construits autour de groupes opérationnels d’agriculteurs ou de forestiers accompagnés par des structures de développement agricole et rural, et de recherche. Depuis la création de ce pool d’expertise, 189 projets ont été évalués pour 11 régions. En 2019, 26 membres du CGAAER ont évalué 58 projets pour 7 régions (Bourgogne-Franche-Comté, Centre-Val-de-Loire - à deux reprises, Grand Est, Hauts de France, Normandie, PACA et Occitanie), soit environ le même nombre qu’en 2018 mais en nette progression par rapport à 2016 et 2017.

En 2019, les projets portaient à 80 % sur l'agroécologie, la santé des plantes et le biocontrôle, les productions et filières végétales. La forêt, l’innovation organisationnelle et la santé animale couvrent les 20 % restants.

Chaque région a ses propres modalités d'évaluation des projets et demande aux experts de formuler leur avis par une expression littéraire, le remplissage d'une grille de notation chiffrée, ou des formes mixtes. Les évaluations des experts du CGAAER sont aux 2/3 globalement favorables, la décision finale de financer ou pas les projets revenant à la région.

Les projets étant pluriannuels, il faudra attendre 2022 pour mesurer l’impact des projets sélectionnés en 2019. Plus globalement et au terme de la période de programmation actuelle, la Commission européenne prévoit une évaluation ex-post du dispositif PEI-Agri pour en mesurer l’impact. Toutefois, au vu du succès du dispositif au niveau européen, il a été déjà été acté qu’il sera reconduit dans la prochaine PAC.