Alimentation : « Je mange pour le futur », la série Instagram

L’alimentation durable est-elle compatible avec un petit budget ? Comment manger plus de légumes secs et pourquoi ? Pour répondre à toutes ces questions, la chaire ANCA (AgroParisTech) à lancé sur Instagram le compte « Je mange pour le futur », une enquête entre fiction et réalité qui donne les clés d’une alimentation bonne pour la santé et l’environnement. Diffusion du 1er mars au 23 mai 2021.

Sasha (personnage fictif), jeune diplômée, décide de repenser le contenu de son assiette afin d'agir à son échelle pour la planète. Tel est le scénario du programme « Je mange pour le futur ». Mais comment procéder pour adopter de nouvelles pratiques en faveur d’une alimentation durable ? Comment rééquilibrer la part de végétaux dans ses menus ?

Sur le modèle d’une influenceuse, Sasha décide de mener sa propre enquête au jour le jour, interviewe des chercheurs, part à la rencontre d’artisans (boulangers, bouchers) et de chefs cuisiniers. Elle partage également ses expériences culinaires et recettes dans des stories.

Élaboré en lien avec un comité de scientifiques, ce projet est lauréat de l’appel à projet 2019-2020 du Programme national pour l’alimentation. Il a ainsi bénéficié du soutien du ministère de l'Agriculture et de l'Alimentation via une subvention de 70 000 €. « Ce programme 100% immersif propose des solutions concrètes et des recommandations aux 18-35 ans en matière d’alimentation durable, afin qu’ils mettent en place au quotidien des pratiques en faveur de la planète et de la santé des Hommes », explique Aurélie Zunino, coordinatrice de projet à la chaire ANCA (Aliments, Nutrition & Comportement Alimentaire). « Au lancement du programme, plus de 7 000 personnes suivent déjà le compte Instagram "je mange pour le futur", l’idée est de les maintenir en haleine jusqu’au bout de l’enquête de Sasha. »

Genèse d’un projet innovant

La chaire ANCA d’AgroParisTech propose régulièrement des projets numériques. « Je mange pour le futur » s’inscrit dans la lignée de la BD « manger vers le futur », diffusée en 2018 sur Instagram. « Nous développons de nombreux programmes pour sensibiliser les 18-35 ans à l’alimentation. Pour ce nouveau projet, nous avons souhaité utiliser les potentialités d’Instagram car cette application est plébiscitée par les jeunes et permet d’interagir au quotidien avec les abonnés, de proposer des sondages et des stories. »

L’élaboration de « Je mange pour le futur » a requis près d’un an et demi de travail. « Nous avons commencé par dresser un état des lieux de la science sur l’alimentation durable. Puis, nous avons constitué un comité d’experts pluridisciplinaires de chercheurs d’AgroParisTech et d’autres organismes afin de définir les messages pédagogiques que nous voulions communiquer via le programme. Enfin, nous nous sommes entourés d’une équipe de créatifs pour dresser le scénario et adapter les contenus aux 18-35 ans. »

À propos de la chaire ANCA

Depuis 10 ans, la chaire Aliment, Nutrition & Comportement Alimentaire (ANCA) sensibilise différents publics au sujet de l’alimentation. Dépendant de la fondation de l’établissement d’enseignement et de recherche AgroParisTech, cette chaire développe des programmes d’éducation notamment numériques les plus innovants possibles, en s’appuyant sur des données scientifiques.