Le Réseau rural national , animateur des territoires ruraux
© Xavier Remongin/min.agr.fr

Animer les territoires ruraux, c'est le rôle du Réseau rural national. Outil essentiel de la politique de développement des territoires ruraux, il a vocation à valoriser les bonnes pratiques et à encourager les projets innovants.

Alimentation de proximité, préservation de l’environnement, économie circulaire, ou encore maintien des services et des activités en milieu rural telles sont les quelques problématiques partagées autour desquelles le Réseau rural national facilite la rencontre des acteurs impliqués dans le développement durable des territoires ruraux (élus, administration, associations, syndicats, entreprises…).

Par une démarche en trois étapes, le réseau rural national est au carrefour des régions, il soutient l'animation régionale, contribue d’abord à la détection des initiatives locales à succès. Il favorise ensuite leur analyse et leur description pour en faciliter l’appropriation. Il stimule enfin leur promotion pour encourager d’autres territoires à reproduire ces initiatives.

Le Réseau rural national est le relais entre le niveau européen et le niveau régional. Il participe au réseau rural européen à l'instar des réseaux des autres États membres et veille à l’articulation entre ses activités et celles des réseaux ruraux régionaux. Ainsi, il accroît les échanges d’idées et d’expériences entre les acteurs et aussi la visibilité des moyens les plus efficaces pour accompagner le développement de territoires ruraux dynamiques.

Le Réseau rural national est un outil copiloté par le MAAF, le Commissariat Général à l’Égalité des Territoires (CGET) et l'Association des Régions de France (ARF). Il est doté d’un budget de 23 millions d’euros du Fonds européen agricole pour le développement rural (FEADER) pour la période 2014-2020.