Le Centre d'études et de prospective (CEP)

Dans un monde ouvert et globalisé, il est nécessaire de connaître et d'anticiper pour piloter les affaires publiques autrement qu'en réaction à des crises. C'est la raison pour laquelle les fonctions de veille, d'étude, de prospective et d'évaluation ont été renforcées au sein du ministère avec la création du CEP en 2008. Ses travaux contribuent au débat public et proposent des éléments de réflexion aux acteurs en charge de la définition des politiques. Le CEP fournit des analyses et des outils de pilotage sur des sujets complexes d'envergure nationale et internationale : réforme de la PAC, marchés et prix, conduites alimentaires et industries agro-alimentaires, agronomie et pratiques culturales, questions énergétiques et climatiques, sécurité sanitaire, nouvelles ruralités, mondialisation et pays émergents, etc. Le CEP anime le programme ministériel d'études, en lien avec les priorités stratégiques du ministère. Il pilote des groupes de travail prospectifs, organise des conférences, assure des formations et fonctionne comme un centre de ressoures : appui, conseil, expertise, aide méthodologique. Il publie, sous divers formats, ses propres travaux ainsi que ceux d'auteurs extérieurs.
Pour plus d'information, consulter :

En s’appuyant sur les réflexions d’un groupe d’une trentaine d’experts, le Centre d’études et de prospective a réalisé un panorama prospectif de la mondialisation des systèmes alimentaires, qui a conduit à la rédaction d’un ouvrage, édité à la Documentation française. Un séminaire de restitution de cet exercice est organisé le 9 mars 2017 (14h-17h30), au ministère, 78 rue de Varenne, Paris 75007, en salle Gambetta.

Séminaire de restitution de la prospective MOND’Alim 2030, le 9 mars 2017 (14h-17h30)

 


Notes et études socio-économiques n° 41

Pour appuyer la conception des politiques publiques dans ses domaines de compétence, le ministère de l’Agriculture, de l’Agroalimentaire et de la Forêt (MAAF) dispose d’une large gamme d’outils d’information et d’aide à la décision.
21/02/2017
Info +

Bulletin de veille - Février 2017

Au sommaire de ce bulletin, des articles traitent notamment de deux exercices prospectifs (l'un sur les rendements agricoles et l'indépendance alimentaire à 2050 pour l'Afrique subsaharienne, l'autre sur l'expansion urbaine et ses conséquences sur les terres cultivées et la production agricole), des réformes agraires dans le monde, du rôle des contacts indirects dans la propagation de maladies infectieuses en élevage, de l'impact de l'épidémiologie participative sur la surveillance de la santé animale mondiale, d'une revue des travaux scientifiques sur les choix alimentaires, des commerces de proximité alimentaires (crémiers-fromagers et marchés de plein vent), des "classes sociales au foyer", du verdissement de l'économie comme source d'emplois depuis 2007, de changement climatique et d'adaptation de la gestion forestière, du rapport intermédiaire de l'EFESE. L'ouvrage Les sols. Intégrer leur multifonctionnalité pour une gestion durable fait également l'objet d'un billet.
16/02/2017
Info +

Bulletin Veille thématique Alimentation - Janvier 2017

Ce bulletin de veille thématique "Alimentation" liste un ensemble de références d'origines diverses, identifiées au cours de l'activité de veille du CEP durant les mois de septembre, octobre et novembre 2016. Ces références sont réparties par grandes thématiques : comportements alimentaires, consommation, durabilité, innovation, etc.
07/02/2017
Info +

Bulletin de veille - Janvier 2017

Au sommaire de ce bulletin, des articles traitent notamment d'un rapport sur le programme américain d'aide alimentaire SNAP, des accords commerciaux bilatéraux, des enjeux politiques pour l'Union européenne à 2050 en matière de sécurité sanitaire et de nutrition, d'une prospective sur les filières viande du Massif Central à 2050, de l'incidence du développement du commerce agricole sur la sécurité alimentaire, des garanties sur la marge et d'épargne de précaution au Canada, du rapport de l'Observatoire des territoires sur l'emploi, d'acquisitions de terres à grande échelle et de corruption, d'indicateurs de gestion durable des forêts et de bioéconomie, de végétalisation des villes, de l'impact d la formation agricole des jeunes sur leur famille en Ouganda, des dix ans du PNR-EST. De plus, l'International Center for Trade and Sustainable Development (ICTSD) fait l'objet d'un portrait.
23/01/2017
Info +

Bulletin de veille - Décembre 2016

Au sommaire de ce bulletin, des articles traitent notamment d'évolution des politiques internationales et de réformes multilatérales, d'un rapport sur le secteur du lait aux États-Unis, d'une prospective de l'INRS sur le travail en 2040, des manières d'être employeur dans les PME bio et forestières, de savoirs multi-référencés, du changement climatique et des pertes de carbone par les sols français, des agricultures des Outre-mer, de colloques organisés par l'Ocha et l'Anses. Trois ouvrages sont également traités (Campagnes contemporaines. Enjeux économiques et sociaux des espaces ruraux français, coordonné par S. Blancard, C. Détang-Dessendre et N. Renahy, Le phénomène "pro ana". Troubles alimentaires et réseaux sociaux, de A. Casilli et P. Tubaro, Décider de ne pas décider. Pourquoi tant de blocages ?, de M. Claessens), et le Food Climate research Network (FCRN) fait l'objet d'un portrait.
19/12/2016
Info +

Le rapport Homme-Animal : cinq scénarios à l’horizon 2030 - Analyse n° 95

Si la « question animale » gagne aujourd’hui en importance et en visibilité, elle reste éclatée entre diverses approches (économique, environnementale, éthique, etc.) et son devenir est incertain car les sources d’inflexion sont nombreuses. Le rapport Homme-Animal deviendra-t-il un des enjeux structurants de la société française, de son système alimentaire, et des évolutions du monde agricole et rural ?
08/12/2016
Info +

Le rapport Homme-Animal : évolutions passées et enjeux d’avenir - Analyse n° 94

Depuis l’enclenchement du processus de domestication, les interactions entre humains et animaux ont joué un rôle majeur dans l’aménagement des espaces partagés et dans l’évolution des systèmes alimentaires et sanitaires. Foncièrement asymétriques, ces rapports ont permis aux sociétés de tirer parti des différents services offerts par les animaux : nourriture, habillement, force de travail, loisir, régulation écologique, etc.
08/12/2016
Info +

Pages