Export : le Vietnam ouvre son marché aux pommes de terre françaises
Crédit ci-après
© Xavier Remongin / Min.Agri.Fr

Le Vietnam a annoncé l'ouverture de son marché aux pommes de terre de consommation françaises depuis le 14 novembre 2017. Stéphane Travert s'est réjoui que la demande d'ouverture de marché, adressée aux autorités phytosanitaires de ce pays en décembre, 2016 ait abouti.

Cette décision fait suite à une analyse du risque phytosanitaire et un audit du système de contrôle français in situ effectués par les autorités phytosanitaires vietnamiennes. Cette ouverture a été confirmée à l'occasion du salon "Vietnam Foodexpo" qui s'est tenu à Hô-Chi-Minh-Ville du 15 au 18 novembre 2017, où la France était pays à l'honneur à l'honneur.

Cette ouverture de marché s'inscrit dans une dynamique de dialogue constructif de ce pays aux produits français puisque les négociations précédentes ont abouti à l'ouverture du marché aux pommes en 2015 (4,1 millions d'euros et 2 930 tonnes sur la campagne 2016-2017) et aux kiwis en 2016 (267 tonnes exportées sur la campagne 2016-2017).

De plus, les exportations de nombreuses espèces de semences potagères sont désormais possibles.

Le Vietnam importe chaque année environ 90 000 tonnes de pommes de terre fraîches dont 15 000 destinées à la transformation. Ce marché se développe en raison de l'évolution des pratiques alimentaires au détriment du riz. Les premières exportations de pommes de terre de consommation vers le Vietnam devraient avoir lieu d'ici la fin de l'année avec des volumes pouvant atteindre raisonnablement les 3000 tonnes par an.

Les négociations devraient se poursuivre pour obtenir l'ouverture du marché aux baby kiwis français et d’autres devraient démarrer pour l’exportation de prunes.