Utilisation du logo de valorisation des productions agricoles des régions ultrapériphériques
01/06/2019
François Champanhet
Le CGAAER a été chargé de faire un état des lieux de l'utilisation du logo de valorisation des produits agricoles et alimentaires en outre-mer.

Rapport de mission de conseil n°17112

Juin 2019

Mots-clés : Outre-mer, logo RUP, signes de qualité, mention valorisante

Enjeux

Les départements et régions d'Outre-mer bénéficient, au même titre que les autres régions ultrapériphériques de l'Union européenne, de mesures spécifiques adaptées à leurs besoins particuliers et à leur éloignement. Au nombre de ces mesures, inscrites dans le programme d'options spécifiques à l'éloignement et à l'insularité (POSEI), figure le logo des régions ultrapériphériques (RUP) qui vise à faire reconnaître les produits agricoles, bruts ou transformés, de qualité provenant de ces régions.

Dans un contexte de forte concurrence des produits ultramarins par des produits importés à moindre coût, sur les marchés locaux et sur les marchés nationaux et européens, le CGAAER a été chargé d'établir un état des lieux des dispositifs de valorisation disponibles, tant publics que privés, et d'évaluer la pertinence d'une utilisation renforcée du logo RUP.

Méthodologie

La mission a procédé à une analyse approfondie de la réglementation en vigueur et de la documentation, et à l'audition de plus de soixante-dix acteurs de métropole et des départements et collectivités d'outre-mer françaises, ainsi que des autres régions ultrapériphériques.

Résumé

Le logo RUP, par son caractère officiel européen, par sa double garantie de qualité et d'origine et par sa capacité d'adaptation aux spécificités locales, constitue un outil pertinent pour valoriser les produits ultramarins de qualité sur les marchés intérieurs et extérieurs des départements et des régions d'outre-mer.

La mission préconise de valoriser les dispositifs existants plutôt que créer un nouveau label ou une marque pour les Outre-mer.

Elle conseille de réévaluer la mention valorisante « Produits pays » dont les réformes successives ont réduit la pertinence.

Elle recommande d'engager un plan d'action pour la promotion du logo RUP, comprenant la révision du cadre réglementaire, la définition d'un cadre de gestion clair, la mise en transparence des cahiers des charges approuvés et des opérateurs habilités, ainsi qu'une communication institutionnelle adaptée.

Elle propose enfin de soutenir les structures locales de conseil et les réseaux d'échanges inter-DOM pour accompagner les porteurs de projets de valorisation, dans la définition collective de leurs démarches et dans le montage de programmes d'information et de promotion.

À télécharger