Un projet pour la diversité culturelle et gastronomique
Un projet pour la diversité culturelle et gastronomique

La Cité de la Gastronomie de Paris – Rungis a l’ambition de mêler, sur un espace de 7,5 hectares disposant d’une localisation unique, culture, convivialité, sciences, éducation, formation et activités économiques.  Activement soutenue par le conseil général du Val-de-Marne, la Cité comportera un centre d’interprétation et d’expérimentation, un espace d’expositions temporaires, des ateliers pédagogiques et gustatifs, un espace ressources, un centre de congrès spécialisé. autour prendront place une halle de produits frais « les trésors gastronomiques », des restaurants, des écoles...

Bertrand Delanoë, maire de paris, qui soutient également le projet, estime que la Cité de la Gastronomie de Paris-Rungis « constituera un équipement structurant pour la métropole tant par ses fonctions liées à l’approvisionnement alimentaire de l’Île-de-France que par son futur rayonnement touristique, économique et culturel que nous espérons d’échelle métropolitaine, nationale voire internationale, s’appuyant sur la proximité de l’aéroport d’Orly et sur la richesse que constitue le marché de Rungis. »

Un projet situé aux portes du marché de Rungis

Située en bordure du Marché d’intérêt national (MIN) de Rungis dont elle constituera la vitrine, la Cité de la Gastronomie de Paris – Rungis s’inscrit dans la métamorphose urbaine du pôle d’Orly-Rungis, premier pôle économique du sud francilien, avec ses 173 000 emplois.

Implantée sur un site de destination important, elle bénéficiera des flux de fréquentation du MIN (6,5 millions de visiteurs par an) et du centre commercial de Belle-épine (22 millions de visiteurs). reliée à l’aéroport d’Orly et ses 27 millions de passagers par le tramway T7, elle disposera à l’avenir d’une desserte rapide depuis Paris et l’ensemble de la métropole par la ligne 14 du métro du Grand Paris.En bord de RD7, elle jouit dès à présent d’une très bonne accessibilité routière et autoroutière par la A 86.

Voir aussi