Transitions vers la double performance : quelques approches sociologiques de la diffusion des pratiques agroécologiques - Analyse n°63
©Xavier Remongin/Min.agri.fr

Comment favoriser la transition de l’agriculture française vers des modèles de production plus durables ? Cette note passe en revue quelques schémas explicatifs mobilisés par les chercheurs et, parfois, par les acteurs du monde agricole, pour analyser et appuyer la diffusion des pratiques agroécologiques visant la « double performance » économique et environnementale. À partir de l’étude des trajectoires d’agriculteurs qui se sont engagés dans le changement, les sciences sociales soulignent combien l’adoption de nouvelles techniques requiert des apprentissages, comporte des coûts et confronte à des incertitudes. Face à ces difficultés, le conseil collectif peut constituer une forme de réassurance pour les agriculteurs. Mais les obstacles à la diffusion de ces modèles alternatifs se situent autant au niveau des individus qu’à l’échelle des filières et du système agroalimentaire dans son ensemble. L’entrée territoriale peut alors s’avérer pertinente pour amorcer un « déverrouillage » et favoriser l’émergence de systèmes locaux d’innovation.

Transitions vers la double performance : quelques approches sociologiques de la diffusion des pratiques agroécologiques (PDF, 404.26 Ko)

Les notes d’Analyse présentent en quatre pages l’essentiel des réflexions sur un sujet d’actualité relevant des champs d’intervention du ministère de l’agriculture, de l’agroalimentaire et de la forêt. Selon les numéros, elles privilégient une approche prospective, stratégique ou évaluative.

Voir aussi