21 novembre 2022 Publication

Rôle des EPLEFPA dans la mise en œuvre de politiques publiques du ministère

  • Janique Bastok
  • Pascale Pottier

Le CGAAER a été chargé d’examiner comment améliorer la participation des établissements d’enseignement agricole public à la mise en œuvre des politiques publiques du ministère en lien avec les services déconcentrés de l’État.

Bandeau du CGAAER lettre de novembre 2022 n°170
Professeur et étudiants dans un champs
epl-lozere.fr

Rapport de mission de conseil n°20096

Juillet 2022

Enjeux :

Le ministère dispose de réseaux pertinents pour les déclinaisons territoriales des politiques publiques du ministère. Ainsi, les réseaux des DRAAF, des DDI et des EPLEFPA sont attendus pour faire avancer de façon cohérente les transitions agro-écologiques et alimentaires, et accompagner le renouvellement des générations.

Les EPLEFPA disposent d’atouts précieux pour relever ces défis. Ils sont des démonstrateurs et des ambassadeurs, comme le dispositif « Enseigner à produire autrement » le démontre.

Mais les réseaux des EPLEFPA et des services déconcentrés se sont globalement éloignés au fil des ans. Remédier à ce cloisonnement apparait comme un objectif stratégique pour l’État.Telle est la mission confiée au CGAAER.

Méthodologie :

La mission a rencontré les responsables des directions d’administration centrale du ministère et l’ensemble des acteurs concernés dans trois régions, dont les représentants de neuf EPLEFPA et leurs partenaires, des DRAAF et des DDI.

Résumé :

Seule la conjonction d’actions pourra permettre de renforcer la coopération entre l’enseignement technique agricole, à commencer par les EPLEFPA, et les services déconcentrés.

La mission recommande un plus grand décloisonnement entre les réseaux des EPLEFPA et des services déconcentrés, en modifiant les méthodologies d’élaboration et de diffusion de leurs feuilles de route, en engageant une réflexion pour la mise en relation et en visibilité des nombreux sites internet existants, et en inscrivant la coopération dans les lettres de mission des dirigeants concernés.

Ces évolutions viendront en appui au pilotage assuré par les DRAAF. La mission propose d’entretenir les moyens de l’animation régionale par les SRFD pour la mise en œuvre du dispositif « Enseigner à produire autrement » en lien avec les autres services des DRAAF, les DDT-M (Direction départementale des Territoires et de la Mer) et les DDETSPP (Direction départementale de l'emploi, du travail, des solidarités et de la protection des populations). Une diffusion large et accompagnée des bonnes pratiques apparaît en effet indispensable au niveau régional à l’initiative des DRAAF et au niveau local par interaction directe entre les services départementaux et les EPLEFPA.

Ces coopérations seraient favorables à la sensibilisation aux politiques du ministère des équipes de direction, des enseignants et des formateurs de l’enseignement technique agricole. Elles pourraient également favoriser la mobilité des cadres, aujourd’hui très limitée, entre les établissements d’enseignement et les administrations territoriales de l’État.

L’existence d’EPLEFPA départementaux ne semble pas constituer une condition nécessaire à ce rapprochement. La condition principale s’avère surtout être la volonté partagée et l’installation de jalons permettant d’assurer la pérennité de l’action collective une fois qu’elle a pu être engagée.

À télécharger