Retour sur le déplacement de Didier Guillaume dans le Gers
10/01/2020
Paul Quentin / agriculture.gouv.fr
Vendredi 10 janvier, le ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation s'est rendu dans le Gers, premier département agricole français.

La journée du ministre a débuté à Bézeril par la visite de l’entreprise Nataïs, leader européen du maïs pop-corn. Cette PME a fait de l'agroécologie et de la contractualisation deux éléments structurants de son développement. Son objectif est de lier performances agronomiques et respect de l’environnement. Pour Didier Guillaume, elle représente « l'illustration de la logique de la loi EGalim, gagnante pour le revenu des agriculteurs, pour la contractualisation avec les industriels et pour la traçabilité nécessaire aux consommateurs ».

Le ministre s'est ensuite rendu à Blanquefort, sur une exploitation qui pratique depuis 15 ans l’agriculture de conservation des sols. Didier Guillaume a salué « les résultats très positifs pour la biodiversité, la santé des sols et ses rendements » obtenus.

Ce déplacement a également été l'occasion d'échanger avec les organisations professionnnelles agricoles à la Préfecture du Gers, à Auch, sur divers sujets comme l'agriculture de conservation, les négociations de la future PAC, les ZNT, les Zones Défavorisées Simples, l'agriculture biologique, les retraites agricoles, l'irrigation et les retenues d’eau ou encore la loi EGalim et la traçabilité.

L'après-midi a été consacré à la visite de deux autres exploitations, à Ricourt et à Verlus.

Le déplacement du ministre en images

https://ministre-en-images.agriculture.gouv.fr/post/190176361017/vendredi-10-janvier-2020-didier-guillaume-est-en