Réforme de l’administration : les agents donnent leurs avis !
Freins, blocages, procédures superflues… Depuis le 18 février 2019, les agents de l’État participent à la grande consultation lancée par le Gouvernement. L’occasion de mettre en avant les problématiques rencontrées au quotidien. Jusqu’au 15 avril, ils peuvent émettre des propositions ou se prononcer sur la plate-forme en ligne dédiée.

2,5 millions d’agents de l’État et de ses services déconcentrés sont invités, jusqu'au 15 avril 2019, à se prononcer autour de la question : « Comment lever les blocages que vous rencontrez au quotidien ? ».

Sur une plate-forme en ligne dédiée, les agents de l’État font des propositions de manière anonyme. Elles sont ensuite soumises au vote. Chacun peut ainsi librement partager les freins qu’il rencontre au quotidien, tout en proposant des solutions et des alternatives.

L’ensemble des contributions est centralisé sur la plate-forme Make.org. Grâce à un système d’algorithmes et l’utilisation de l’intelligence artificielle, il permet de faire émerger les propositions largement partagées, celles qui font débat, et les plus repoussées.

Pourquoi participer ?  

Cette consultation entre dans le cadre du programme Action Publique 2022 et du projet de loi de transformation de la fonction publique. Pour proposer une réforme cohérente, au plus près de la réalité de l’administration, le Gouvernement donne la parole à ses agents.

Toutes les suggestions seront examinées. Et, le Gouvernement s’est engagé à répondre aux vingt propositions les plus soutenues par les votes.  

Le ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation participe pleinement à cette grande consultation, avec, déjà, la collaboration de plus de 700 agents.

Action Publique 2022

Le programme « Action Publique 2022 » a été lancé en 2017 autour de trois objectifs : pour les usagers, pour les agents publics et pour les contribuables. Ce projet de transformation de la fonction publique cherche à rendre le système plus efficace et plus exemplaire, tout en amorçant la transformation numérique.