Peste porcine africaine : les mesures de biosécurité obligatoires

Toute la France

La mise en oeuvre de mesures de biosécurité en élevages de suidés est indispensable pour les protéger de l'introduction de maladies réglementées telles la peste porcine africaine (PPA), la maladie d'Aujeszky ou la brucellose.
Un arrêté « biosécurité » publié le 16 octobre 2018, applicable à tous les détenteurs, précise les mesures obligatoires de biosécurité à mettre en œuvre dans les élevages de suidés.

Télécharger la fiche

En particulier, tous les parcours extérieurs accueillant des suidés doivent être protégés par la mise en place de clôtures permettant d'éviter tout contact direct entre suidés domestiques détenus et suidés sauvages.

Télécharger la fiche

Prévention dans les départements français d'Amérique (Guadeloupe, Martinique, Guyane)

Compte tenu de la menace représentée par la PPA en République dominicaine et Haïti, les contrôles visant à détecter les importations illégales de porcs ou produits à base de porcs ont été renforcés. Des campagnes d’information à destination des voyageurs, des acteurs de la filière porcine et de tous les professionnels (éleveurs, vétérinaires, centres de soins animaliers, institutions et forces de l’ordre) ont été mises en œuvre.

Mesures concernant le transport des animaux

Après chaque déchargement, les véhicules utilisés pour le transport de suidés doivent faire l’objet d’un nettoyage/désinfection. Les transports des suidés doivent respecter les prescriptions de l'arrêté du 29/04/2019.

Voir aussi