19 août 2014 Info +

Les conditions de vie des étudiants en 2013

Bandeau CGAAER

 
Université Paul Valéry Montpellier 3 (Rentrée 2013) Campus ©Service communication

Les conditions de vie des étudiants en 2013

Monique Ronzeau, Inspectrice générale de l’administration de l’éducation nationale et de la recherche et présidente de l’Observatoire de la vie étudiante a présenté, en juin à la section du CGAAER en charge de l’enseignement et de la recherche, les principales conclusions d’une enquête menée sur les conditions de vie des étudiants en 2013. La France compte actuellement 2,39 millions d’étudiants.

Université Paul Valéry Montpellier 3 (Rentrée 2013) Campus

©Service communication

L’enquête présente des résultats comparables à celle de 2010. Elle a été réalisée en ligne auprès de 82 %de la population étudiante : étudiants d’université, de classes préparatoires aux grandes écoles (CPGE), de grandes écoles (GE), techniciens supérieurs… Un étudiant sur neuf y a répondu. Voici les principaux chiffres à retenir.

Conditions économiques et financières :
Image retirée. plus de 50 %des étudiants ont des difficultés financières ; pour un quart, elles sont très fortes ;
Image retirée. si 43 %considèrent avoir assez d’argent pour survenir à leurs besoins, les disparités sont importantes selon l’origine sociale des parents (54 %pour les cadres et de 33 à 36 %pour les ouvriers et les employés) ;
Image retirée. une sur-représentation des enfants de cadres est observée dans les classes préparatoires aux grandes écoles, les grandes écoles et les formations préparant aux professions de santé ;
Image retirée. le budget moyen mensuel est de 681 € provenant pour 50 %d’un emploi, 21 %d’une aide familiale et 17 %d’aides publiques… ; ainsi, 45 %des étudiants travaillent pendant la période universitaire, 55 %considérant ce travail comme indispensable pour vivre, mais 65 %le considérant aussi comme essentiel pour acquérir une expérience professionnelle.

Vie au quotidien :
Image retirée. un étudiant qui a une activité rémunérée travaille en moyenne 52 h/semaine, soit 4 h/semaine de plus que les autres ;
Image retirée. globalement 61 %des étudiants sont satisfaits de leurs études et 78 %sont rentrés dans la filière de leur choix ; mais ils sont peu satisfaits de l’offre de formation et de l’organisation des études ;
Image retirée. les deux tiers des étudiants se déclarent en bonne santé mais 27 %d’entre eux ont renoncé à des soins ;
Image retirée. le logement s’effectue à 32 %chez des parents, 23 %en location seul, 11 %en résidence universitaire et 11 %en couple. Le coût moyen du logement est de 426 € par mois avec de fortes variations (377 à 597 € en région parisienne).

Insertion professionnelle :
Image retirée. 86 %des étudiants insérés professionnellement ont au moins le niveau Master ; le niveau Bac + 6 (et plus) s’accroît (+ 8,75 %par rapport à 2010) ;
Image retirée. 50 %considèrent avoir une bonne chance d’insertion en France (75 %pour les professions de santé et les ingénieurs) ;
Image retirée. ce n’est pas le diplôme qui est considéré comme le principal facteur d’insertion, mais les efforts personnels et les relations ;
Image retirée. 42 %des étudiants estiment avoir en moyenne autant de perspectives d’avenir que leurs parents au même âge qu’eux ; et 38 %davantage (50 %pour les enfants d’ouvriers).

Une mission interministérielle « Modernisation de l’action publique » pilotée par l’Inspection générale des finances (IGF) et l’Inspection générale de l’administration de l’éducation nationale et de la recherche (IGAENR) avec la participation du CGAAER, de l’Inspection générale des affaires sociales (IGAS) et de l’Inspection générale de la jeunesse et des sports (IGJS), a produit en automne 2013 un rapport sur la vie étudiante. Il traite des aides sociales et fiscales, de la restauration universitaire, de la santé des étudiants et de la vie de campus. Il n’est pas encore publié.


Logo abonnement

S'abonner à La lettre du CGAAER