La valorisation des gros bois
28/10/2020
Michel Hermeline, Françoise Lavarde
Alors que les scieries industrielles de bois résineux plébiscitent les bois de taille moyenne, de nombreux propriétaires laissent s’accumuler un capital sur pied important dans les gros et très gros bois. Comment expliquer ce paradoxe ? Quelles conséquences pour la forêt et la filière bois ?

Voir aussi