La modernisation du MIN de Châteaurenard-Provence pour relancer la filière des fruits et légumes de la région Provence-Alpes-Côte d’Azur
Rapport de mission d’expertise et d’appui n° 12042 CGAAER

La modernisation du MIN de Châteaurenard-Provence pour relancer la filière des fruits et légumes de la région Provence-Alpes-Côte d’Azur

Didier Garnier, Olivier Martin de Lagarde, Claude Viau

Janvier 2015

Mots clés : Territoire, MIN, groupement de producteurs, fruits et légumes, mercuriale, foncier agricole

Marché d’intérêt national de Châteaurenard

© Min-châteaurenard.com

 

Enjeux

Le Marché d’intérêt général de Châteaurenard-Provence est un marché de gros spécialisé dans les fruits et légumes de Provence. Chaque matin, des centaines de producteurs du Sud de la France cèdent leurs fruits et légumes frais à des négociants et centrales d’achat sur un carreau de vente de cinq hectares. Les productions sont revendues au détail dans la journée ou expédiées en France ou en Europe.

Face aux difficultés rencontrées par les producteurs de fruits et de légumes de la région Provence-Alpes-Côte d’Azur, pour commercialiser leurs produits, le président du MIN de Châteaurenard a associé les organisations professionnelles agricoles, la chambre régionale d’agriculture, les services de l’État et les collectivités locales pour relancer l’agriculture du Pays d’Arles, en s’appuyant sur les résultats de deux études menées sur le territoire. L’une présentait les atouts et les faiblesses des exploitations agricoles du bassin de production, l’autre était un audit du MIN de Châteaurenard réalisé en 2010.

Le président du MIN a sollicité le CGAAER pour l’aider dans sa démarche et relancer la filière des fruits et légumes de la région.

Méthodologie

La mission a d’abord réalisé un état des lieux avec l’ensemble des acteurs concernés : dirigeants du MIN, élus locaux, représentants de la DRAAF-PACA, de la DDT, de FAM, de la FDSEA-PACA, de la chambre d’agriculture et du Crédit agricole, ainsi que les producteurs et les négociants utilisateurs du MIN.

Ce travail a permis de confirmer le rôle central du MIN dans l’économie agricole du Pays d’Arles.

La mission a ensuite précisé les points sur lesquels elle pouvait apporter son appui :
- l’amélioration du fonctionnement du MIN : cotation, renforcement des infrastructures ;
- l’organisation de la production : définition des objectifs, identification des avantages et inconvénients des regroupements de producteurs ;
- la valorisation des produits : travail sur les signes de qualité, développement d’une marque régionale...

Résumé

Le travail réalisé par la mission, en lien avec les dirigeants du MIN, a été validé par les acteurs locaux.

Il en est résulté :
- le renouvellement des statuts et du règlement intérieur du MIN ;
- le renouvellement des outils de gestion du MIN : création d’un logo, nouveau site Internet, base de données des utilisateurs, contrat avec les utilisateurs, étude des produits à développer en lien avec le foncier disponible sur le territoire, étude sur le développement des équipements et sur un système d’agréage ;
- l’amélioration de la mercuriale ;
- la création de groupements de producteurs ;
- l’assistance à des projets de développement d’entreprises dans la filière accompagnant celui des groupements de producteurs (entreprise de fabrication de cagettes en bois, entreprise de conditionnement de salades en sachet…) ;
- une réflexion sur la gestion du foncier en Pays d’Arles pour maintenir les terres agricoles et la transmission des exploitations.

La mission a montré la force du lien unissant, grâce au MIN de Châteaurenard, une filière agricole, le développement économique d’un territoire, et la politique foncière à y adopter.

 


S'abonner à La lettre du CGAAER