La DAAF de La Réunion, un monument historique au coeur de l'Océan Indien
Parlons architecture, aujourd’hui. Parlons patrimoine. Car le ministère de l’Agriculture possède un vaste patrimoine immobilier dont certains éléments méritent largement le détour. On pense à l’hôtel de Villeroy, rue de Varenne à Paris, bien sûr, ou aux Haras nationaux, comme celui du Pin en Normandie ou la Jumenterie de Pompadour en Périgord, mais il en est des moins attendus. Savez-vous qu'à La Réunion le bâtiment qui abrite la Direction de l'alimentation, de l'agriculture et de la forêt (DAAF) est l’œuvre d’un élève du Corbusier, inscrite au titre des monuments historiques en 2011 ? Suivez le guide !

Au cœur de l’Océan indien, dans le Parc de la Providence (ça ne s’invente pas), à Saint-Denis -de-la-Réunion : cinq hectares de verdure où s’épanouissent palmiers et flamboyants. Du vert, du rouge, donc. Ajoutons du blanc, maintenant. Celui de l’ensemble administratif de la DAAF, construit en 1970, soit trois bâtiments tout en lignes et en colonnes. Il est l’œuvre de l’architecte Jean Bossu, à qui l’on doit sept réalisations sur l’ensemble de l’île, dont quatre sont aujourd’hui classées. Au premier regard, la filiation s’impose : l’influence de son mentor est là. Indiscutable. Le style Le Corbusier, reconnaissable entre tous, a essaimé jusqu’ici. Formes géométriques, lignes nettes, construction basse et en longueur, ponctué de larges fenêtres et de panneaux décoratifs bleus vifs qui quadrillent la façade. Quelque chose d’un tableau de Mondrian...

Bureau avec mur végétalisé

Sur ces trois bâtiments, deux sont occupés par la DAAF, le troisième héberge le Service commun des laboratoires des douanes et finances. En 2012, le bâtiment a fait l’objet d’une réhabilitation. L'opération menée par l’architecte Olivier Brabant s’est faite dans le respect des normes et usages de l’architecture contemporaine. Et en raison de l’inscription du bâtiment au titre des Monuments Historiques du XXème siècle, l’opération a nécessité la collaboration de l’architecte des bâtiments de France. À l’intérieur, l’espace d’accueil, clair et particulièrement épuré, tamise la lumière vive des Tropiques, avec ses stores à lamelles, et rafraîchit l’atmosphère, par son mur végétalisé, sa structure en acier et son large dallage bicolore.Un projet de regroupement de la DAAF/DEAL(1) sur le même site est en cours, mais il a été retardé par la présence d’un ruisseau naturel qui traverse le parc. En effet, les travaux sont soumis à la loi sur l'eau, qui oblige le contournement du ruisseau. Actuellement, la DAAF compte environ 130 agents répartis sur 5 sites, dont environs 70 à Saint-Denis.

(1) Direction de l’environnement, de l’aménagement et du logement

Le site de la DAAF de La Réunion : http://www.daaf974.agriculture.gouv.fr/

Voir aussi