La chalarose du frêne, 12 ans après la première détection en France
François-Xavier Saintonge/DSF

La chalarose du frêne causée par le champignon Chalara fraxinea a été signalée pour la première fois en France en 2008 en Haute-Saône par le réseau de correspondants-observateurs du Département de la Santé des Forêts. Il s’agit d’une crise sanitaire majeure dans les peuplements forestiers où le frêne domine les autres essences. Dès lors, le DSF a mis en place des actions visant à prévenir le risque et à gérer au mieux l’existant.

12 ans après la première détection, l’article revient sur :

  • La progression rapide de la maladie,
  • La dépendance au climat,
  • Les peuplements les plus touchés,
  • L’impact contrasté des stations,
  • La perte de croissance des arbres,
  • La tolérance à la maladie,
  • Les recommandations.

A télécharger

Voir aussi