Jacques Chirac et le monde agricole, une histoire vraie
agriculture.gouv.fr

Ministre de l'Agriculture de 1972 à 1974, Jacques Chirac a marqué de son empreinte le monde agricole. Un homme passionné par le terroir et l’agriculture française, grand amateur du Salon de l'Agriculture dont il était un visiteur assidu, et fervent défenseur de la politique agricole commune.

Outre ses deux mandats présidentiels de 1995 à 2007, Jacques Chirac a été Premier ministre sous François Mitterrand et Valéry Giscard d’Estaing. Député de Corrèze, maire de Paris pendant 12 ans, il a été trois fois ministre.

L'instigateur de la politique d'aide à l'agriculture de montagne

C’est en 1972 qu'il est nommé ministre de l'Agriculture et du Développement Rural dans le gouvernement de Pierre Messmer. Il s'y fait remarquer en obtenant la sympathie des agriculteurs. Présent au Congrès des agriculteurs de montagne à Clermont-Ferrand, il fait sienne la politique d'aide aux agriculteurs de montagne en lançant en 1973 l’indemnité spéciale de montagne (ISM) et un plan d'aide à la modernisation des exploitations. L’ISM est aujourd’hui devenue l’Indemnité compensatoire de handicap naturel (ICHN), une aide fondamentale pour le maintien de l’activité agricole dans les zones défavorisées, telles que la montagne. Ces mesures font de Jacques Chirac l'un des instigateurs de la première politique d'aide à l'agriculture de montagne.

La pomme, fruit emblématique

Sur la couverture de son livre programme « La France pour tous », sorti pendant la campagne pour l'élection présidentielle de 1995, figure le dessin d'un pommier. Il expliquera très simplement ce choix : « C'est d'abord parce que j'aime beaucoup les pommes, je suis un mangeur de pommes ». Ces pommes lui porteront chance car, après plusieurs mandats locaux et fonctions ministérielles, l'ancien diplômé de Sciences Po Paris devient le 22e président de la République française le 17 mai 1995.

Un fervent défenseur de la PAC

En tant que président de la République, Jacques Chirac exprimera notamment son engagement européen à travers son soutien inconditionnel à la Politique Agricole Commune. En 2002, dans le cadre de l’accord de Bruxelles, il obtient un accord avec son homologue allemand, Gerhard Schröder, sur les perspectives communes de la Politique agricole.

Ambassadeur de la tête de veau

Ce grand amateur de produits et de plats de terroir a contribué à relancer un plat traditionnel ancien, la tête de veau. Député de Corrèze, Jacques Chirac n'ignore rien de la tête de veau, qui se déguste au naturel, accompagnée de vinaigrette aromatisée, ou avec une sauce gribiche ou une sauce ravigote. Non content d'en faire son plat préféré, il le défend en toute occasion.

En 1996, en pleine crise de la vache folle, il effectue une visite d’État au Royaume-Uni. Alors qu’un journaliste anglais lui demande s’il « serait bien de remplacer la tête de veau élyséenne par le "roostbeef" royal, un plat peut-être moins nuisible à la santé », il lui répond tout de go : « Si l’on veut avoir du bœuf royal, il faut d’abord avoir un veau. Et comme tous les veaux naturellement ne peuvent pas devenir des bœufs, alors il faut bien aussi les manger, d’où l’importance qu’il y a à sauvegarder la tête de veau ».
Il faut savoir qu'il existe à Ussel en Corrèze, une confrérie dédiée à la dégustation et à la promotion de la tête de veau, la Confrérie des Entêtés de la Tête de Veau.

Un inconditionnel du salon de l'Agriculture

© Xavier Remongin / Min.Agri.Fr

Entêté ? Plutôt tenace et fidèle, Jacques Chirac n'oubliera jamais son passage au ministère de l'Agriculture et les racines de son engagement rural. Chaque année, quelles que soient ses fonctions, il se rend au salon de l'Agriculture. Victime d'un accident de voiture, il ratera l'édition de 1979. En 40 ans, ce sera son seul rendez-vous manqué avec le salon. En 2005, lors de sa visite de la plus grande ferme de France, il marque les esprits en s'écriant, à propos des vaches : « Ce ne sont pas des bovins, ce sont des chefs-d'œuvre ! ».

Rappel des fonctions et mandats de Jacques Chirac

  • Fonctions électives :

Membre du Conseil de Paris et maire de Paris (1977-1995)
Président du Conseil Général de Corrèze (1970-1979)
Député de la 3e circonscription de Corrèze (1967-1995)
Membre du Parlement européen, démissionnaire (1979-1980)
Président de la République (1995-2007)

  • Fonctions ministérielles :

Ministre de l’Agriculture et du Développement rural du gouvernement Pierre Messmer (1) (du 6 juillet 1972 au 2 avril 1973)
Ministre de l’Agriculture et du Développement rural du gouvernement Pierre Messmer (2) (du 5 avril 1973 au 27 février 1974)
Ministre de l’Intérieur du gouvernement Pierre Messmer (3) (du 27 février au 27 mai 1974)

  • Premier ministre :

Premier ministre du 27 mai 1974 au 25 août 1976
Premier ministre du 20 mars 1986 au 11 mai 1988

Jacques Chirac et l'agriculture en images

  • Photo officielle de Jacques Chirac, ministre de l'Agriculture et du Développement rural de 1972 - 1974 - Crédit agriculture.gouv.fr
  • 1972 - Jacques Chirac au Salon international de l'Alimentation (SIAL) - agriculture.gouv.fr
  • 1973 - Jacques Chirac, ministre de l'Agriculture et du Développement rural, arpente les allées du salon de l'agriculture - agriculture.gouv.fr
  • 1973 - Déplacement du ministre Jacques Chirac à Bruxelles dans le cadre de la négociation de la Politique agricole commune (PAC) - agriculture.gouv.fr
  • 2003 - Salon de l'Agriculture, Jacques Chirac et Hervé Gaymard, ministre de l'Agriculture, de l'Alimentation, de la Pêche et des Affaires rurales - agriculture.gouv.fr
  • 2004 - Jacques Chirac et Hervé Gaymard, ministre de l'Agriculture, de l'Alimentation, de la Pêche et des Affaires rurales - agriculture.gouv.fr
  • 2005 - Le président de la République Jacques Chirac inaugure le Salon International de l'Agriculture accompagné de Dominique Bussereau (ministre de l'Agriculture) et Nicolas Forissier (secrétaire d'État en charge de l'agriculture) - agriculture.gouv.fr
  • 2006 - Inauguration du Salon International de l'Agriculture avec Jacques Chirac, président de la République, et Dominique Bussereau, ministre de l'Agriculture et de la Pêche - agriculture.gouv.fr
  • 2006 - Inauguration du Salon International de l'Agriculture - agriculture.gouv.fr
  • 2006 - Dominique Bussereau, ministre de l'Agriculture et de la Pêche présente à Jacques Chirac, président de la République, son homologue japonais Shoichi Nakagawa. Stand du ministère de l'Agriculture et de la Pêche - agriculture.gouv.fr
  • 2007 - Le président de la République inaugure le Salon International de l'Agriculture, ici sur le stand du ministère - agriculture.gouv.fr
  • 2008 - Jacques Chirac, ancien président de la République, continue de se rendre au Salon de l'agriculture, ici entouré par une foule de journalistes - agriculture.gouv.fr
  • 2011 - Toujours au Salon de l'agriculture, Jacques Chirac avec Bruno Le Maire, alors ministre en charge de l'agriculture, de l'alimentation, de la pêche, de la ruralité, et de l'aménagement du territoire - agriculture.gouv.fr
  • 2009 - Jacques Chirac et Marion Guillou (Inra) - agriculture.gouv.fr
  • 2009 - Portrait de Jacques Chirac, toujours présent au Salon international de l'agriculture - agriculture.gouv.fr