En forêt publique, pas d'utilisation de produits phytosanitaires
Pascal Xicluna / agriculture.gouv.fr

La préservation de l’environnement et de la biodiversité figure parmi les grandes priorités de l'Office national des forêts (ONF). Les traitements phytopharmaceutiques sont très rares en forêt publique puisqu'ils concernent 0,02% des surfaces. Après l’abandon du glyphosate, intervenu en 2018, en anticipation des évolutions réglementaires, l'ONF met désormais fin à l’usage d’herbicides, insecticides et fongicides pour la gestion de l’ensemble des forêts publiques (forêts domaniales de l’Etat et forêts communales).

Voir le communiqué de l'ONF : Zéro glyphosate en forêt publique.

Voir le communiqué de l'ONF : Zéro phyto en forêt publique.

L'ONF en bref

Entreprise publique de la filière forêt-bois présente en métropole et outre-mer, l'Office national des forêts rassemble 9 500 professionnels.

Au quotidien, l'action des forestiers s'articule autour de trois objectifs indissociables : la production de bois, la protection de l'environnement et l'accueil du public.

L'Office réalise également des missions de service public dans le domaine de la gestion des risques naturels, et propose des services aux collectivités et aux entreprises.

Voir aussi