Démarche de prévention des RPS au Secrétariat Général : les agents invités à répondre à un premier questionnaire (mai 2015)
06/07/2015
Comme le prévoit l'accord-cadre du 22 octobre 2013 relatif à la prévention des risques psychosociaux dans la fonction publique, chaque service doit réaliser un diagnostic puis définir un plan d'action d'ici fin 2015.

 

La démarche d'évaluation et de prévention des RPS engagée depuis le 2 avril 2015 par la Secrétaire générale, pour le compte des agents et des services du secrétariat général, vise à identifier les groupes de personnes les plus exposées à ces risques ainsi que les facteurs de risques spécifiques à chacun des services du SG. Elle s'inscrit dans une volonté de déterminer des pistes d'action de progrès, afin d'améliorer de façon pérenne les conditions de travail des agents.

La démarche de diagnostic conduite, à cette fin, par le groupe projet du secrétariat général est en cours. Elle prévoit pour ce premier semestre de l'année quatre phases d'analyse :

  • Un pré-diagnostic à partir d'une série d'indicateurs, dont la pertinence sera testée lors du diagnostic approfondi. Construits avec des données liées au fonctionnement des services du Secrétariat général (données mobilisées pour le bilan annuel) et des données relatives à l'absentéisme pour raisons de santé (données requises en interministériel), ces indicateurs ont fait l'objet d'un examen lors de la première réunion du groupe projet, le 17 avril dernier.
  • Un diagnostic approfondi à partir d'un questionnaire du stress ressenti en vue de mesurer le niveau de risque perçu par chacun et identifier les causes liées au travail et à son organisation à l'origine des facteurs de tension observés. Le questionnaire privilégié et examiné lors de la deuxième réunion du groupe projet, le 19 mai, a les qualités scientifiques attendues dans ce domaine et permet de faire des comparaisons avec d'autres populations tant en France qu'à l'étranger. Les données recueillies seront uniquement utilisées à des fins statistiques. Toutes les mesures pour respecter l'anonymat des répondants et la confidentialité des données sont mises en oeuvre.
  • Une enquête qualitative sur les conditions de travail liées à l'appréciation portée par chaque agent du secrétariat général sur son espace de travail, son poste et ses outils de travail, ainsi que leurs attendus en matière de gestion des ressources humaines, complètera cette phase de recueil de données. La prochaine réunion du groupe projet fixée au 9 juin en discutera les modalités. Vous serez informé en temps utile de l'ouverture de ce second questionnaire.
  • Une phase de restitution des taux de participation et des premières synthèses est prévue avec le groupe projet, début juillet.

Voir aussi