Dans la Loire, du bois énergie et des emplois à la clé
27/06/2014
Le bois et la biomasse représentent près de la moitié des énergies renouvelables disponibles en France. Zoom sur le groupe Poujoulat qui vient d’ouvrir sa deuxième usine de bois bûche à haute performance dans la Loire.

Le bois et la biomasse représentent près de la moitié des énergies renouvelables disponibles en France. Zoom sur le groupe Poujoulat qui vient d’ouvrir sa deuxième usine de bois bûche à haute performance dans la Loire.

C’est en 2011, dans l’Indre, qu’ouvre le premier site de production de combustible bois bûches de haute qualité. Deux ans plus tard, la seconde unité voit le jour à Noirétable, un village au cœur des Monts du Forez dans le département de la Loire.

La filiale Euro Energies a investi 5,5 millions d’euros dans ce projet et prévoit de créer une vingtaine d’emplois sur place d’ici la fin de l’année 2014. A terme, l’usine devrait produire 80 000 stères de bois sec par an, une offre spécialement destinée au marché du chauffage domestique, distribuée soit dans un réseau de professionnel pour les gros volumes (palettes), soit en grande distribution pour les petites quantités (sachets).

Concernant l’approvisionnement, la collecte se fait dans un rayon de 200 kilomètres autour de l’usine. Le groupe a signé avec l’ONF (Office national des forêts) et le CRPF de la Loire (Centre régional de la propriété forestière) des contrats pour récolter le bois. Les forêts de la région ont été peu exploitées depuis la 2ème guerre mondiale. La coupe du bois permet de mieux entretenir ces espaces boisés dans le cadre d’une gestion durable.
L’usine assure la transformation de grumes de bois (arbres abattus et ébranchés) en bûches standardisées, séchées, conditionnées et prêtes à l’emploi. Chêne, hêtre et charme sont les essences choisies pour leurs propriétés calorifiques.

En France, plus de 7 millions de foyers ont déjà fait le choix du bois énergie et ils devraient être 9 millions, en 2020, selon l’ADEME (Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Energie). De quoi nourrir quelques appétits du coté des entreprises pour se positionner sur ce marché à fort potentiel.

Frédéric Coirier, Président du Directoire de Poujoulat, espère beaucoup de l’engouement actuel pour le chauffage au bois : "L’objectif est de couvrir petit à petit tout le territoire français en s’appuyant de centres régionaux" assure-t-il. Le groupe prépare déjà la sortie de terre du prochain site, basé en Haute-Saône, et dont l’ouverture est prévue en 2015.

 
Le groupe Poujoulat
Créé en 1950, le groupe est spécialisé dans les systèmes d’évacuation de fumée pour la maison individuelle, l’habitat collectif, l’industrie et le tertiaire. Le Groupe, présent dans 30 pays, compte 1 500 collaborateurs.
Depuis 2007, le groupe a investi dans le secteur du bois énergie en créant Euro Energies, une filiale entièrement dédiée à la production de combustibles de bois haute performance : granulés de bois, de bûches densifiées et de bois de chauffage.