Agriculture et environnement
©Xavier Remongin/Min.agri.fr
Outre leur fonction de production pour nourrir les hommes, les secteurs agricole et agro-alimentaire sont au cœur de l’aménagement durable des territoires. Ils contribuent notamment au développement économique, à la protection de l’environnement et à la vitalité du tissu social, en particulier dans les territoires ruraux les plus vulnérables.

Outre leur fonction de production pour nourrir les hommes, les secteurs agricole et agro-alimentaire sont au cœur de l’aménagement durable des territoires. Ils contribuent notamment au développement économique, à la protection de l’environnement et à la vitalité du tissu social, en particulier dans les territoires ruraux les plus vulnérables.

Ainsi, pour ce qui concerne l’environnement, au delà de la nécessité d’appliquer une réglementation qui s’inscrit dans une politique plus globale et à laquelle la France ne peut déroger, le ministère de l’agriculture, de l’agroalimentaire et de la forêt privilégie les actions incitatives et volontaires dans les politiques publiques qu’il met en place et permettant notamment de montrer que performance environnementale peut être compatible avec performance économique. L’environnement ne doit plus seulement être perçu comme une contrainte mais avant tout comme un facteur de production et de valorisation possible des produits agricoles et alimentaires.

Les enjeux environnementaux

L’objectif de production de l’agriculture française est réaffirmé tout en intégrant les grands enjeux environnementaux tels que la gestion durable :

  • des ressources naturelles (eau sol, air, biodiversité),
  • des espaces agricoles et des paysages,
  • la lutte contre le changement climatique et l’adaptation à ces effets,
  • la production d’énergie renouvelable et l’efficacité énergétique,
  • la valorisation non alimentaire de la biomasse.

Les dispositifs

Le ministère de l’agriculture, de l’agroalimentaire et de la forêt accompagne les exploitations et les entreprises dans cette transition écologique nécessaire pour le secteur agricole en mettant en place des politiques transversales qui intègrent ces enjeux environnementaux :

  • Des pratiques innovantes sont notamment diffusées (Produisons autrement),
  • Des plans stratégiques structurent cette évolution (projet agro-écologique pour la France, plan régional de l’agriculture durable,...),
  • Des outils publics valorisent les partenaires qui s’engagent dans des pratiques respectueuses de l’environnement (Agriculture Biologique et certification environnementale des exploitations agricoles, trophées de l’agriculture durable, accords collectifs, GIEE,...),
  • Des leviers financiers disponibles sont mobilisés notamment dans le cadre de la politique agricole commune (PAC).

Voir aussi