Pré-rentrée au lycée de la Germinière : moteur, action !
31/08/2017
Crédit ci-après
© Pascal Xicluna / Min.Agri.Fr
Avant que les élèves n'effectuent leur rentrée, l’ensemble du lycée était déjà sur le pont depuis un bon moment. Au lycée de la Germinière, dans la Sarthe, Dominique Aubine, le proviseur a répondu à nos questions, entre mille tâches, d’innombrables appels et quelques kilomètres parcourus dans la journée... Témoignage.

"Oui, ce sera une rentrée particulière à plus d’un titre", annonce d’emblée Dominique Aubine. Pour commencer, dès aujourd’hui, jeudi 31 août, le site de la Germinière reçoit un séminaire de plus de 200 personnes. "Il s’agit du réseau de formateurs des CFA et CFPPA de la région Pays de Loire, une journée thématique consacrée à la pédagogie", précise Dominique Aubine. "Nous explorons la façon d’intégrer l’informatique à l’enseignement, comment elle peut servir la pédagogie, pour un enseignement multimodal."

Dès demain vendredi, les enseignants arriveront pour leur pré-rentrée, soit 58 enseignants en lycée, 30 en CFA et 15 en CFPPA. L’ensemble de la communauté de travail de l’établissement représente 180 personnes.

"Lundi, ce sera une vraie grande journée, annonce le proviseur, puisque nous serons un peu sur tout les fronts. Les élèves de seconde, les apprentis rejoindront leurs classes, mais une visite hautement officielle est attendu en même temps, celle du Président du Conseil régional (Pays de la Loire) et d’élus, qui vont inaugurer notre nouvelle halle d’agroéquipement. Elle est très performante, adaptée aux exigences de notre agriculture."

Toute en plumes, l’arrivée d’une nouvelle filière

Mais comme si cela ne suffisait pas, le lycée recevra d’autre hôtes lundi : plus de... 9 000 poussins ! En effet, pour la première fois, le lycée s’ouvre à la filière avicole, qui concerne un exploitant sur trois dans la Sarthe. c’est donc l’inauguration d’une nouvelle filière d’enseignement, qui répond à une demande exprimée d’acquisition de compétences dans ce domaine. "Ce sera aussi l’occasion de mettre en avant devant les élus cette filière de Loué, Label Rouge", ajoute Dominique Aubine.

Enfin, mardi, ce sera la rentrée "classique", avec les élèves de première, terminale et les BTS. Pour mémoire, le lycée accueille environ 450 élèves et étudiants, mais aussi 270 apprentis et 80 adultes en formation.

Enfin, le proviseur se réjouit d’accueillir un nouveau chef de projet, Thomas Queinec, qui viendra amplifier le projet mis en place depuis deux ans, autour de la conservation des sols et de l’agro-écologie. "Il s’agit de construire ensemble des savoirs, des techniques et de la pédagogie autour du travail du sol, afin de modifier les pratiques, de remettre la biodiversité en avant et les vers de terre comme premiers travailleurs de la terre !" Les pratiques de non labour et de restauration de la biodiversité sont au cœur du projet d’établissement, en partenariat avec des agriculteurs pionniers dans ce domaine.

Dominique Aubine parlait de rentrée "particulière" et de belles avancées pour son lycée. Difficile de le contredire !

Consulter le site du lycée de la Germinière