© Xavier.Remongin / Min.Agri.Fr

03 mars 2016 Info +

TROPHÉES DE L'AGRO-ÉCOLOGIE 2015 : Stéphane Le Foll décerne les prix de la démarche collective et de l'innovation au GIEE Cendrecor (Haute-Vienne) et au GAEC de la Pie (Sarthe)

Jeudi 3 mars, sur le stand du ministère, au Salon international de l'agriculture, Stéphane Le Foll, ministre de l’Agriculture, de l’Agroalimentaire et de la Forêt, Porte-parole du Gouvernement, et Périco Légasse, président du jury national, ont remis le Grand prix de la démarche collective et Prix de l'innovation aux 2 projets lauréats des Trophées de l’agro-écologie 2015, dotés chacun d'une enveloppe de 10 000 euros.

  • Le Grand prix de la démarche collective a été remis au GIEE Cendrecor Agro-Écologie du Limousin (Haute-Vienne, 87) qui a amélioré la qualité agronomique des sols agricoles de ses 80 adhérents en utilisant des déchets cendreux d'une usine papetière pour l’épandage. L'association a également augmenté l'autonomie alimentaire de ses élevages et a travaillé avec les acteurs de son territoire en cultivant les réserves foncières communales pour remettre gracieusement les productions à la Banque alimentaire.
  • Le Prix de l'innovation a été décerné au GAEC de la Pie des Pays-de-la-Loire (Sarthe, 72), pour son travail en agriculture biologique sur la complémentarité entre ses élevages composés à la fois de vaches laitières et de poulets de Loué et les cultures de l’exploitation, sans oublier une complémentarité avec des activités « énergétiques » (panneaux photovoltaïques, bois énergie).

Le jury a aussi souhaité saluer la démarche de trois autres candidats en leur attribuant une mention dans les catégories :

  • Grand prix de la démarche collective :
    • Association « Valcaco » de Martinique qui souhaite créer une filière d'excellence de cacao d'origine Martinique. Actuellement délaissées car difficilement cultivables, d'anciennes cacaoyères sont en cours de réhabilitation selon les principes de l'agro-écologie, avec un objectif « zéro produit phytosanitaire » et un apport d'eau faible ou inexistant ;
    • GRAPEA-CIVAM 85 des Pays-de-la-Loire (Groupe de Recherche pour une Agriculture Paysanne Économe et Autonome – Centre d'Initiatives pour Valoriser l'Agriculture et le Milieu rural de Vendée) : un groupe d'agriculteurs du bocage vendéen, engagés depuis plusieurs années dans une démarche d'agriculture à bas intrants (engrais de synthèse, produits phytosanitaires ...), progressent encore dans cette voie en augmentant l'autonomie alimentaire en protéines de leurs élevages ;
  • Prix de l'innovation :
    • La « Ferme des Saveurs » du Languedoc-Roussillon, une exploitation familiale biologique et biodynamique de l'Hérault. La complémentarité y est forte entre les animaux, les cultures, les prairies et les landes. Le jury national des Trophées salue l'inventivité des éleveurs de la « Ferme des Saveurs » basée sur l'utilisation des ressources de la nature, sans les épuiser, à la place de l'achat d'intrants de synthèse. C'est le propre de l'agro-écologie.

S'inscrivant dans le projet agro-écologique pour la France, les Trophées de l'agro-écologie (ex-Trophées de l'agriculture durable), confortent chaque année un peu plus l'ancrage d'une agriculture qui lie à la fois les performances économique, environnementale et sociale. Le ministre a d'ailleurs profité de cette cérémonie de remise des TAE 2015 pour rappeler que les candidats ont jusqu'au 15 mars 2016 pour déposer leurs dossiers de candidatures pour les Trophées de l'agro-écologie 2016, lancée depuis le 1er février dernier.

Contacts presse

Service de presse de Stéphane LE FOLL - Tel : 01 49 55 59 74 ; Fax: 01 49 55 43 81 ; cab-presse.agriculture@agriculture.gouv.fr
Service de presse du ministère - Tel : 01 49 55 60 11 ; ministere.presse@agriculture.gouv.fr

Ministère de l’Agriculture, de l'Agroalimentaire et de la Forêt
Hôtel de Villeroy – 78 bis, rue de Varenne – 75007 PARIS

Télécharger le communiqué de presse

 

Zoom sur les GIEE

Mesure-phare de la Loi d'avenir pour l'Agriculture, l'Alimentation et la Forêt qui ancre la transition agro-écologique des territoires en France, les Groupements d'intérêt économique et environnemental (GIEE) sont désormais au nombre de 246, répartis sur tout le territoire de France métropolitaine et d'outre-mer, soit plus de 300 000 hectares de surface agricole utile engagés et plus de 4 000 agricultrices et agriculteurs impliqués.