Tournée du DSF en Angleterre sur le pathogène Phytophthora ramorum
Xavier Grenié (CNPF)
En 2018, le DSF a rencontré la Forestry Commission en Angleterre pour discuter de l’agent pathogène Phytophthora ramorum. Une tournée qui a permis d’enrichir les connaissances du DSF sur cet organisme nuisible.

Du 28 au 30 août dernier, le DSF a rencontré la Forestry Commission (FC) en Angleterre pour échanger au sujet de l’agent pathogène Phytophthora ramorum et des risques de dommages sanitaires sur la forêt française et notamment sur les mélèzes.

Organisme réglementé dans l’Union européenne et soumis à des mesures de protection visant à empêcher son introduction et sa propagation, Phytophthora ramorum est déjà bien installé outre-manche, notamment sur le mélèze du Japon. En France, il a été détecté sur cette essence dans le Finistère en 2017.

L’objet de cette tournée était de visiter dans le sud-Ouest de l’Angleterre des peuplements forestiers et des paysages ruraux infestés et de comprendre le plan de surveillance du parasite et les actions menées au Royaume-Uni. Cette tournée a permis d’enrichir de manière significative les connaissances du DSF sur la symptomatologie, l’épidémiologie et l’impact de P. ramorum. D’une durée de trois jours, elle a consisté à la visite de massifs de mélèze du Japon en mélange avec d’autres essences et peuplements de châtaigniers confrontés au problème de P. ramorum et d’un survol aérien des forêts pour une détection visuelle et précoce de foyers.

À télécharger