Sécheresse et aléas climatiques : des mesures exceptionnelles pour soutenir et accompagner les agriculteurs
14/08/2020
Communiqué
Julien Denormandie, ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation, a annoncé plusieurs mesures de soutien pour les agriculteurs victimes de la sécheresse ainsi que des mesures d’adaptation au changement climatique, qui seront intégrées au plan de relance. En plus des avances des aides de la PAC, le ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation confirme que des reports ou allégements des cotisations sociales des exploitants agricoles seront possibles. Olivier Dussopt, ministre délégué chargé des Comptes publics, a également accordé des dégrèvements individuels ou collectifs de taxe sur le foncier non bâti pourront être mis en œuvre pour les exploitants sinistrés. Le régime des calamités agricoles sera également activé et permettra d’indemniser des producteurs dès lors que les seuils de déclenchement seront atteints.

Dans un premier temps, la priorité est de prendre des mesures agronomiques et financières afin d’accompagner les agriculteurs qui connaissent des difficultés liées à l’épisode de sécheresse que traversent de nombreuses régions françaises :

 

  • Des dérogations sur les jachères et les cultures dérobées : les éleveurs peuvent désormais valoriser leurs jachères dans 60 départements. La date limite d’implantation des cultures dérobées a été décalée dans 54 départements afin que les agriculteurs puissent implanter ces couverts dès que les conditions le permettront.
  • Les taux de paiement des avances des aides de PAC (portés à 70% pour les aides découplées et 85% pour l’ICHN) permettront de garantir un apport de trésorerie dès la mi-octobre.
  • Des reports ou allégements des cotisations sociales des exploitants agricoles pour les agriculteurs les plus en difficulté pourront être mis en place. Ces exploitants peuvent dès maintenant solliciter un échéancier auprès de leur caisse de Mutualité Sociale Agricole.
  • Suite à la sollicitation du ministère des Comptes publics, le ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation confirme que des dégrèvements individuels ou collectifs de taxe sur le foncier non bâti pourront être mis en œuvre pour les exploitants sinistrés.
  • Le régime des calamités agricoles sera également activé et permettra d’indemniser des producteurs dès lors que les seuils de déclenchement seront atteints.

 

Dans un second temps, il s’agit de prendre des mesures de long terme afin d’accélérer la transition agro-écologique. Une part significative du volet agricole du plan de relance sera consacrée à l’adaptation de nos exploitations au changement climatique pour :

  • Une meilleure utilisation de la ressource en aidant à investir dans du matériel permettant un usage optimisé de la ressource en eau, en soutenant la recherche ;
  • Une meilleure protection des exploitations, par exemple en aidant l’investissement dans du matériel de protection des cultures ;
  • Une meilleure résilience en accélérant la structuration et le développement de filières performantes permettant une bonne rémunération et une diversification.

« L’été est souvent une période difficile pour nos agriculteurs qui ne cessent de travailler, dans des conditions souvent difficiles. J’étais aujourd’hui en Haute Garonne pour leur témoigner de toute notre reconnaissance dans un contexte où les accidents climatiques se multiplient. Face aux effets du changement climatique, l'agriculture doit s'y adapter et gagner en résilience. C’est pourquoi, j’ai annoncé le déblocage d’aides agronomiques et financières, notamment des reports ou allégements des cotisations sociales des exploitants agricoles ainsi que des dégrèvements individuels ou collectifs de taxe sur le foncier non bâti, pour soutenir les agriculteurs victimes de la sécheresse. Pour préparer l’avenir et adapter notre agriculture aux effets du changement climatique, nous consacrerons une part significative du volet agricole du plan de relance à l’adaptation de nos exploitations au changement climatique. C’est un impératif si nous voulons préserver l’activité agricole au cœur de nos territoires »,  commente Julien Denormandie.

À télécharger

Sécheresse et aléas climatiques : Julien Denormandie et Olivier Dussopt annoncent des mesures exceptionnelles pour soutenir et accompagner les agriculteurs (PDF, 310.63 Ko)

 

Contacts presse

Service de presse de Julien Denormandie
Tél : 01 49 55 59 74
cab-presse.agriculture@agriculture.gouv.fr

Service de presse du ministère
Tél : 01 49 55 60 11