Processionnaire du pin, bilan 2018-2019 : Conditions climatiques favorables et phase épidémique dans le massif landais
DSF/ agriculture.gouv.fr
Résultats de l'analyse des observations de la processionnaire du pin réalisées par le réseau des correspondants-observateurs du Département de la santé des forêts.
  • Les conditions climatiques ont été très favorables à la chenille processionnaire du pin sur l'ensemble de son cycle biologique.
     
  • L'insecte est en phase épidémique dans le Massif landais, à la fois sur les placettes d'observation et au niveau de l'importance des dégâts observés, notamment dans le coeur du massif.
     
  • Après 2 années de forts dégâts d'une intensité rarement observée, le sud du Massif central et l'Est pyrénéen sont en phase de rétrogradation, quelques quadrats fortement défoliés subsistent en Lozère.
     
  • Après 2 années de faibles populations, les placettes des Préalpes du sud (Alpes de Haute Provence et Alpes Maritimes), présentent une nette augmentation du niveau de dégâts et du nombre de nids observés.

voir crédit
DSF

À télécharger

Surveillance de la chenille processionnaire du pin en forêt - Cycle biologique 2018-2019 (PDF, 1.75 Mo)