Couverture du dossier de presse présentant le projet de budget pour 2023 du ministère de l'Agriculture et de la Souverainenté alimentaire

26 septembre 2022 Dossier de presse

Dossier de presse - Projet de loi de finances 2023 du ministère de l'Agriculture et de la Souveraineté alimentaire

Le ministère de l'Agriculture et de la Souveraineté alimentaire a dévoilé, lundi 26 septembre 2022, le détail de son projet de loi de finances 2023.

Le projet de loi de finances pour l’année 2023 prévoit de doter le ministère de l’Agriculture et de la Souveraineté alimentaire d’un budget de près de 6 milliards d'euros, soit une augmentation de +20% par rapport à la loi de finances 2022 (hors transfert de l’enveloppe « pêche » au secrétariat d’État chargé de la Mer). 

Sur cette image une partie texte (citation du ministre) et un graphique.

Texte :
Le premier budget de ce quinquennat s'inscrit pleinement dans l'objectif commun de notre souveraineté alimentaire. Il vient concrétiser nos engagements et notre détermination à agir pour nos agriculteurs, nos forêts, notre chaîne alimentaire et, à la fin des fins, pour notre bien commun.
Marc Fesneau,
ministre de l'Agriculture et de la Souveraineté alimentaire

Graphique :

Graphique mettant en évidence que le budget 2023 pour le ministère de l'agriculture est de 5,987 milliards d'euros.

33% pour la compétitivité et durabilité de l'agriculture, de l'agroalimentaire, de la forêt, de la pêche et de l'aquaculture.

27% pour l'enseignement technique agricole.

7% pour l'enseignement supérieur et recherche agricoles.

11% pour la mise en œuvre des politiques ministérielles.

11% pour la sécurité et qualité sanitaires de l'alimentation.

9% pour l'allègement du coût du travail en agriculture.

2% Pour les CASDAR (Compte d'affection Spécial au Développement Agricole et Rural).

Le budget traduit l’action du ministère autour des 3 grands axes suivants :

  • soutenir le revenu des agriculteurs et la transformation de l’agriculture vers l’agroécologie, y compris grâce aux contreparties nationales aux aides européennes de la PAC ;
  • assurer la sécurité sanitaire de notre territoire et de nos aliments par le maintien d’un niveau élevé de surveillance, de prévention et de notre capacité à gérer efficacement les crises ;
  • préparer l’avenir par l’innovation et la formation de nos jeunes, face au défi majeur du renouvellement des générations en agriculture et de l’adaptation au changement climatique.
     

À télécharger

Consulter le dossier de presse du projet de budget 2023 du ministère de l'Agriculture et de la Souveraineté alimentaire :