Conseil informel des ministres de l’agriculture européens à Coblence (Allemagne)
01/09/2020
Communiqué

Julien Denormandie a réaffirmé auprès de ses homologues européens les priorités françaises sur la future PAC et la stratégie « De la ferme à la fourchette »

Le 1er septembre 2020

Le ministre de l’agriculture Julien Denormandie s’est rendu ce mardi 1er septembre à Coblence (Allemagne), au Conseil informel des ministres de l’agriculture à l’invitation de la Présidence allemande. Ce Conseil informel était principalement consacré aux enseignements à tirer de la crise sanitaire de la Covid-19 pour le secteur agricole et agroalimentaire, ainsi qu’aux enjeux d’information du consommateur sur l’origine des produits et le bien-être animal dans le cadre de la mise en œuvre de la stratégie européenne « De la ferme à la table ».

À cette occasion, le ministre a souligné l’importance d’affirmer la souveraineté alimentaire au niveau européen, qui repose sur le bon fonctionnement du marché unique, sur la sécurisation des approvisionnements et le développement de l’autonomie stratégique de secteurs comme les protéines végétales.

Il a également rappelé son attachement aux informations légitimes que sont en droit d’attendre les consommateurs, tant sur l’origine des produits alimentaires et de leurs ingrédients, que sur les conditions d’élevage et de bien-être des animaux. Le ministre a plaidé pour une approche harmonisée au niveau européen, qui permette des choix de consommation éclairés.

À l’occasion de réunions bilatérales avec les ministres allemande et italienne en marge du Conseil, Julien Denormandie a insisté sur les priorités françaises pour la réforme de la PAC. Il a rappelé l’importance de l’ambition environnementale de la future PAC qui doit reposer sur des critères communs à tous les Etats membres, pour éviter toute distorsion de concurrence liée aux modes de production. Il a également rappelé son souhait d’encourager le développement des cultures riches en protéines en mobilisant le levier des aides couplées. Enfin, le ministre a indiqué son attachement au maintien du système d’autorisations de plantation en vigne au-delà de 2030 pour donner de la visibilité aux producteurs et a demandé que le Conseil se saisisse du sujet en lien avec les propositions déjà formulées par le Parlement européen.

À l’invitation de son homologue allemande, Julia Klöckner, le ministre Julien Denormandie s’est rendu à Bad Kreuznach, lieu chargé d’histoire qui avait accueilli en 1958 un sommet entre le général de Gaulle et le chancelier Konrad Adenauer. En compagnie de la ministre allemande, il a échangé avec un panel composé de jeunes agriculteurs, de viticulteurs et de représentantes d’une association de femmes en milieu rural au sujet de la coopération franco-allemande et des attentes du monde agricole pour l’avenir. « Le renouvellement générationnel et l’accompagnement des installations en agriculture sont une priorité pour la France » a-t-il notamment indiqué à cette occasion.

À télécharger

Contacts presse

Cabinet de Julien Denormandie
Tél : 01 49 55 59 74
cab-presse.agriculture@agriculture.gouv.fr

Cabinet d’Agnès Pannier-Runacher
Tél : 01 53 18 44 38
presse.semef@cabinets.finances.gouv.fr

Voir aussi