Le Groupe Homed sur le terrain
Le Groupe Homed sur le terrain

26 juillet 2022 Info +

HOMED, un programme sur les insectes et pathogènes

HOMED, pour Holistic management of emerging forest pest and diseases, est un programme européen coordonné par INRAE Bordeaux qui se déroule d’octobre 2018 à septembre 2022.

Le programme a pour but de développer une gamme de connaissance et de solutions pratiques pour la gestion de sujet émergents en forêts, qu’ils soient natifs d’Europe ou non.

Future boîte à outils interactive de HOMED

Outils et connaissances scientifiques produits par le projet, à disposition des services de gestion d’introduction et d’émergence d’organismes.
Réalisé par PENSOFT, disponible sur https://homed-project.eu/

boite à outil HOMED (voir la transcription sous l'image)
  • Le schéma présente les connaissances et les outils produits par le projet HOMED en fonction de la situation de l’organisme émergent : analyse de risque, prévention/détection, surveillance, éradication/enraiement et contrôle (méthodes de lutte culturale, biologique…).
    En cliquant sur les icônes, on accède à différents types de documents : outils en ligne avec une interface interactive (vert foncé), fiches descriptives de prototypes développés (vert clair), graphiques de synthèse des résultats scientifiques (bleu turquoise) et notes d’orientation fournissant des recommandations politiques (bleu foncé).

Dans ce cadre, IEFC (Institut Européen de la Forêt Cultivée) organisait à Bayonne le 29 juin 2022 une démonstration de différents outils développés lors de ce programme, notamment la présentation de différents pièges visant à capturer aussi précocement que possible des insectes introduits.

Port commercial de Bayonne, en face de la forêt de Lazaret
Port commercial de Bayonne, en face de la forêt de Lazaret - Home-project.eu

La matinée s’est déroulée dans la forêt de Lazaret, proche du port de Bayonne, situé à l’embouchure de l’Adour. Trois pièges ont été présentés.

Le premier est celui utilisé en routine dans le cadre de la surveillance officielle SORE (surveillance des organismes réglementés et émergents) organisée par la DGAL. Il s’agit d’un piège multilure (10 attractifs) visant à capturer un large spectre de coléoptères notamment scolytes et cerambycides. Actuellement, 16 zones d’importation sont équipées de ce type de piège.

Piège multifunnel vert
DSF

 Le second type, jusqu’alors expérimental, est une amélioration du précédent. Basé sur le même principe d’attraction par un cocktail de substances, il est équipé d’un appareil photo numérique qui prend des clichés à pas de temps défini avant que les insectes ne tombent dans le récipient inférieur. Les clichés sont envoyés sur un serveur qui centralise les images et permet une visualisation rapide voire une détermination par analyse d’image. Cette observation permet d’obtenir une information rapide sur un réseau lâche à l’échelle du territoire et d’être plus réactif lors de la suspicion de l’observation d’un insecte exotique.

Piège polytrap
DSF

Enfin un piège très simple, donc très peu cher, destiné à être positionné dans les conteneurs lors des voyages a été présenté. Il est muni une petite led qui attire les insectes adultes. L’idée serait d’imposer cet équipement dans chaque conteneur.

Piège à LED
DSF

L’après midi a été consacré à la visite d’un arboretum Reinfforce. Agé d’une dizaine d’année, ce réseau de 38 plantations comprenant 35 espèces est positionné en zone atlantique, du Portugal à l’Ecosse. De par sa composition en essences exotiques, il constitue désormais une plantation sentinelle.