Réunion ministérielle agricole du G20 : Julien Denormandie réaffirme l’engagement de la France à relever les défis globaux, en particulier le changement climatique, et à accompagner les agriculteurs dans la transition vers des systèmes plus durables, plus résilients et garants de la souveraineté alimentaire
12/09/2020
Communiqué
Julien Denormandie, ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation, a participé le 12 septembre à la réunion ministérielle agricole du G20, organisée par la présidence saoudienne, en présence de l’OMS, de la FAO, de l’OCDE et de l’OMC.

Alors que la crise sanitaire récente a mis en avant le rôle stratégique du secteur agricole pour assurer la sécurité et la souveraineté alimentaire, le ministre a porté un message fort sur l’importance du multilatéralisme et d’une coopération renforcée entre les membres du G20 pour aider le secteur agricole à relever les défis globaux auxquels il est confronté et pour améliorer la durabilité et la résilience des systèmes alimentaires.

Le ministre a fortement réaffirmé l’engagement de la France à mettre en œuvre l'accord de Paris pour relever le défi du changement climatique et rappelé que notre pays inscrit son action dans le cadre du Pacte Vert de la Commission Européenne et de la future PAC qui permettra d’accompagner tous les agriculteurs européens dans cette transition.  

La crise sanitaire de la Covid-19 a également démontré l’importance de renforcer la prévention et la surveillance des zoonoses, ce qui nécessite une coopération sans faille entre l’OIE, l’OMS et la FAO pour proposer des recommandations en vue de réduire les risques.

Julien Denormandie a par ailleurs appelé ses homologues du G20 à relever le niveau d’ambition dans la lutte contre l’anti-biorésistance, et en particulier à sortir de l'utilisation des antibiotiques comme facteurs de croissance, comme l’a déjà fait l’Union européenne.

Le ministre de l’agriculture a remercié la présidence saoudienne pour avoir intégré l’ensemble des enjeux liés à l’eau en vue d’établir une feuille de route pour renforcer la coopération internationale en la matière.

Si les ministres du G20 sont parvenus à des orientations communes sur ces trois enjeux, l’absence de consensus sur la prise en compte de l’accord de Paris, n’a pas permis d’adopter une déclaration commune. L’Italie, qui assurera la Présidence du G20 en 2021, s’est engagée à poursuivre la négociation en vue d’aboutir à une vision partagée.

Pour Julien Denormandie, « plus que jamais, il est important que les ministres de l’agriculture des pays du G20, qui représentent 60% de la surface agricole mondiale, portent des messages forts pour relever collectivement les défis globaux auxquels est confronté le secteur agricole et alimentaire, en particulier le changement climatique. Il existe une forte cohésion entre les pays européens représentés au G20. Il est essentiel de poursuivre les discussions pour aboutir à un compromis au niveau international dans le respect des engagements de l’accord de Paris ».

À télécharger

Réunion ministérielle agricole du G20 : Julien Denormandie réaffirme l’engagement de la France à relever les défis globaux, en particulier le changement climatique (PDF, 295.09 Ko)

Contacts presse

Service de presse de Julien Denormandie
Tél : 01 49 55 59 74
cab-presse.agriculture@agriculture.gouv.fr

Service de presse du ministère
Tél : 01 49 55 60 11
ministere.presse@agriculture.gouv.fr

Voir aussi