Le ministre Didier Guillaume s'est rendu à Rome le 11 avril dernier pour soutenir la candidature de Catherine Geslain-Lanéelle à l'élection au poste de DG de la FAO
15/04/2019
Communiqué

Ce jeudi à Rome se tenaient les auditions des candidats à la direction générale de la FAO. Les élections auront lieu le 23 juin prochain, à l'issue d'un vote à bulletin secret lors duquel chaque pays détient une voix.

La France présente la candidature de Catherine Geslain-Lanéelle, qui a reçu le soutien de l'Union européenne. C'est la première femme candidate à ce poste depuis la création de la FAO, donc depuis 70 ans.

Les trois autres candidats sont présentés par la Chine, la Géorgie et l'Inde.

Lors de son audition, Catherine Geslain-Lanéelle a présenté son programme pour la FAO et ses priorités d'action. Elle a notamment indiqué être « convaincue que l'agriculture, la pêche, l'aquaculture, la forêt sont des secteurs qui peuvent nous aider à créer des emplois ».

Le ministre Didier Guillaume a tenu à être présent lors de cette étape clé de la campagne pour témoigner du soutien de la France.

La candidature de Catherine Geslain-Lanéelle est une candidature de rassemblement qui a permis de réaffirmer que « la FAO est notre maison commune ». La candidate a déclaré : « Il faut s’engager résolument dans l’amélioration de la productivité de l’agriculture et aller vers des systèmes de production durables qui préservent nos ressources. Il faut plus d’investissement dans les secteurs agricoles, plus d’investissement privé en particulier. Il n’y a pas de solution unique, il faut travailler avec les acteurs locaux et développer les chaînes de valeur. C’est ainsi qu'on renforcera l’attractivité de l’agriculture, qu'on luttera contre la pauvreté en zones rurales et qu'on créera des emplois pour les jeunes. »

Lors d'une conférence de presse commune, le ministre a rappelé que Catherine Geslain-Lanéelle avait fait la preuve de sa volonté et de sa capacité à donner un nouveau souffle à la FAO pour rassembler toutes les forces vives en vue de développer l'accès, partout, à une alimentation durable et atteindre la sécurité alimentaire.

Il a indiqué que cette candidature était la candidature du rassemblement : « Les enjeux sont trop importants : nous devons cesser d'opposer les pays, les organisations et les intérêts des uns et des autres. Or c'est cette volonté de rassemblement et cette capacité à dépasser les clivages qu'incarne Catherine Geslain-Lanéelle ».

Il a enfin rappelé l'attachement de la France au multilatéralisme, et donc à la FAO qui a un rôle crucial à jouer pour relever les défis de notre humanité.

La France a renforcé récemment son engagement auprès de la FAO en versant une contribution supplémentaire de 4 M€, dont 2 M€ vont être affectés au fonds de solidarité pour l'Afrique. Cette contribution viendra également soutenir des projets dans les États insulaires, des actions en soutien des femmes et pour aider les agriculteurs à faire face aux risques sanitaires et phytosanitaires. Ceci s'ajoute aux contributions « classiques » de la France et de l'UE, qui reste, de loin, le premier contributeur à la FAO.

À télécharger

Le ministre Didier Guillaume s'est rendu à Rome ce jeudi pour soutenir la candidature de Catherine Geslain-Lanéelle à l'élection au poste de DG de la FAO (PDF, 76.1 Ko)

Contacts presse

Service de presse de Didier Guillaume - Tél. : 01 49 55 59 74 ; cab-presse.agriculture@agriculture.gouv.fr
Service de presse du ministère - Tél. : 01 49 55 60 11 ; ministere.presse@agriculture.gouv.fr