Évaluation du volet « mobilisation des bois chablis » du plan de solidarité nationale consécutif à la tempête Klaus - Analyse n°70
Propriété privée dévastée après le passage de la tempête de 1999 en Gironde. ©Min.Agri.Fr

Début 2009, la tempête Klaus a entraîné des dégâts considérables pour la filière « pin maritime » aquitaine, nécessitant la mise en place rapide d’un plan de soutien. En 2013, le volet « mobilisation  » de celui-ci a fait l’objet d’une évaluation ex post, dont la présente note résume les principaux enseignements. Il en ressort notamment que le plan, en dépit de certaines difficultés de mise en oeuvre (en particulier la garantie de l’État sur les prêts bonifiés), a permis d’accélérer nettement la mobilisation des chablis sans toutefois empêcher la chute des cours. L’évaluation souligne également l’intérêt d’anticiper davantage la survenue de tels aléas (préparation de plans-cadres et documents types) et de mieux adapter les aides retenues au contexte économique général et local (soutien au stockage, de préférence au transport et vigilance sur le niveau de l’aide au transport pour éviter les effets d’aubaine).

Analyse n°70 - mai 2014 Évaluation du volet « mobilisation des bois chablis » du plan de solidarité nationale consécutif à la tempête Klaus (PDF, 375.72 Ko)

Les notes d’Analyse présentent en quatre pages l’essentiel des réflexions sur un sujet d’actualité relevant des champs d’intervention du ministère de l’agriculture, de l’agroalimentaire et de la forêt. Selon les numéros, elles privilégient une approche prospective, stratégique ou évaluative.