Didier Guillaume a participé les 10 et 11 mai 2019 à la rencontre des ministres de l’Agriculture du G20 à Niigata à l’invitation de la Présidence japonaise du G20
Twitter / Didier Guillaume
15/05/2019
Communiqué

La déclaration qui a été signée par les ministres de l’agriculture du G20 a pour thématique « Vers un secteur agro-alimentaire durable – questions émergentes et bonnes pratiques ».

Lors des échanges, le ministre a rappelé le soutien sans faille de la France au multilatéralisme, à un système commercial multilatéral basé sur les règles et sa détermination à mettre en œuvre les engagements pris dans les enceintes internationales, en particulier l'accord de Paris et l'agenda 2030.

Didier Guillaume est intervenu en séance plénière pour regretter que la déclaration finale du G20 ne mentionne pas explicitement l'accord de Paris, même si le communiqué fait référence au plan d'action de Hambourg qui en est la déclinaison opérationnelle. En effet, il est essentiel de pouvoir apporter des réponses concrètes aux préoccupations exprimées par nos concitoyens partout dans le monde sur le climat, la biodiversité et l'environnement. Il a été pleinement soutenu par le commissaire européen à l'agriculture Phil Hogan qui, à son tour, a souligné l'importance de la contribution du secteur à la lutte contre le réchauffement climatique à travers des pratiques durables.

Le ministre a souligné l’importance pour les agriculteurs de pouvoir vivre de leur travail et de bénéficier d'une plus juste répartition de la valeur au sein des filières agricoles. Il a rappelé à ce titre les travaux menés en France dans le cadre des États généraux de l’alimentation.
Le ministre a également plaidé en séance plénière pour un dialogue renforcé sur la peste porcine et l’application des règles de l’OIE permettant de préserver les flux mondiaux depuis les zones indemnes en cas de survenance de la maladie dans un pays. Son intervention a recueilli un large consensus des ministres de l'agriculture du G20.

Didier Guillaume a saisi l’opportunité de cette réunion ministérielle pour porter la candidature de Catherine Geslain-Lanéelle à la Direction générale de la FAO auprès de l’ensemble des ministres présents. Les élections auront lieu le 23 juin prochain à Rome.

Il a par ailleurs pu défendre les intérêts offensifs de nos filières lors de bilatérales avec l’Arabie Saoudite, la Chine, la Corée, le Japon et le Mexique avec l’objectif de faire avancer nos sujets d’accès au marché.

Il a également rencontré les entreprises françaises présentes au Japon pour souligner les opportunités que représente l'entrée en vigueur de l'Accord de Partenariat Économique (APE) entre l'Union Européenne et le Japon et se féliciter de la bonne tenue de nos exportations, notamment pour nos produits phares comme les vins et les fromages. Notre stratégie commerciale doit toutefois prendre en compte les nouvelles attentes des consommateurs japonais pour conserver nos positions sur ce marché important, qui représente plus d'1 milliard d'euros dans l'excédent agroalimentaire français.

À télécharger

Didier Guillaume a participé les 10 et 11 mai 2019 à la rencontre des Ministres de l’agriculture du G20 à Niigata à l’invitation de la Présidence japonaise du G20 (PDF, 99.75 Ko)

Contacts presse

Service de presse  de Didier Guillaume - Tel : 01 49 55 59 74 ; cab-presse.agriculture@agriculture.gouv.fr
Service de presse  du ministère  - Tel : 01 49 55 60 11 ; ministere.presse@agriculture.gouv.fr