Produits brésiliens impropres à la consommation : harmonisation des contrôles au niveau européen
05/04/2017
Crédit ci-après
© Pascal Xicluna / Min.Agri.Fr
Le Conseil des ministres de l’agriculture de l’Union européenne du 3 avril confirme la décision de renforcer de manière harmonisée au niveau européen les contrôles de produits en provenance du Brésil

Le Conseil des ministres de l’agriculture de l’Union européenne du 3 avril a confirmé la préoccupation de l’Union européenne et la nécessité du maintien d’une vigilance sans faille vis-à-vis des importations, essentiellement de produits carnés en provenance du Brésil, du fait d'un trafic de grande ampleur.

Les ministres ont également salué la décision de renforcement harmonisé des contrôles à l’import prise à l’initiative de la France et à l’issue des réunions des services vétérinaires des Etats membres qui se sont tenues à Bruxelles les 24 et 29 mars derniers : ainsi tous les postes d‘inspection frontaliers de l’Union européenne réalisent un contrôle sanitaire complet pour tout lot concerné provenant du Brésil, assorti d’un prélèvement pour analyses microbiologiques sur 20% des lots.

En France, dès le 20 mars, tous les postes d’inspection frontaliers du territoire avaient reçu ordre de renforcer les contrôles aux frontières sur les lots de viande, de produits à base de viande et de miel en provenance du Brésil.

En outre, un avis est publié au Journal officiel du 4 avril pour demander aux professionnels de bloquer les produits qu’ils auraient pu importer des 5 établissements brésiliens concernés avant la date de suspension des importations, puis d’en informer la direction départementale en charge de la protection des populations (DDecPP) dont ils dépendent. Un plan de contrôle renforcé sera mis en place sur les lots ainsi bloqués.

Lien vers légifrance