L'agriculture biologique, une filière dynamique et créatrice d'emplois
Pascal Xicluna / agriculture.gouv.fr
En France, l'agriculture biologique confirme son dynamisme pour l'année 2017. Augmentation des terres engagées en bio, de la consommation de produits bio mais également création de nouveaux emplois : la filière enregistre une croissance importante depuis cinq ans.

Vente au détail, transformation, distribution… les filières bio recrutent dans de très nombreux secteurs. Les emplois directs ont augmenté de 13,7% par rapport à 2016, la filière génère ainsi près de 134 500 emplois directs. Une croissance qui se maintient depuis cinq ans : l'emploi dans la filière bio connaît une croissance moyenne de 9,5% par an.

L'un des facteurs de cette hausse ? « Quand on remplace des produits chimiques par l'action humaine, il y a besoin de plus de main-d’œuvre », explique Florent Guhl, Directeur de l'Agence Bio.

Cette dynamique se traduit également dans l'augmentation des terres engagées en bio. Fin 2017, près de 1,77 million d'hectares étaient consacrées à la production bio. Cette augmentation des surfaces permettra de répondre à la demande croissante des Français en produits bios.

Le marché des produits alimentaires issus de l'agriculture biologique atteint plus de 8,3 milliards d'euros, soit une augmentation de 17% en un an.

La répartition des emplois dans les filières bio

  • 88 400 emplois directs dans les fermes ;
  • 15 000 emplois directs pour la transformation ;
  • 28 900 emplois directs pour la distribution ;
  • 2 200 emplois en temps plein dans les activités de services.

Évolution des opérateurs et des surfaces engagées en bio de 1995 à 2017

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Sources : Bilan annuel de l’emploi agricole (BAEA), Agreste Chiffres et Données Agriculture n°238, juillet 2017
Illustrations : Agence Bio

Voir aussi