L'agriculture biologique, un dynamisme à tous les stades de la filière en 2017
© Pascal.Xicluna/Min.Agri.Fr
Du producteur au consommateur, l'agriculture biologique gagne du terrain en France et maintient son dynamisme en 2017. Le bio reste ainsi le facteur de croissance majeur du secteur alimentaire. Dans quels secteurs cette hausse est-elle la plus forte ? Tour d'horizon des différentes filières et des chiffres clés.

Union européenne : l'agriculture biologique française en bonne place

Avec 1,77 million d'hectares, la France possède la 3e surface bio dans l'Union européenne, derrière l'Espagne et l'Italie. Elle représente le 2e marché biologique, derrière l'Allemagne.

Dans l'Hexagone, les principales régions bio poursuivent leur développement avec des croissances du nombre d'exploitations d’environ +13% en phase avec la moyenne nationale. Côté production, c'est la région Occitanie qui arrive en tête : elle dépasse les 8 100 exploitations bio. Viennent ensuite les régions Auvergne-Rhône-Alpes et Nouvelle-Aquitaine, qui en dénombrent chacune plus de 5 300. Du côté des transformateurs et des distributeurs certifiés bio, ce sont l’Auvergne-Rhône-Alpes, l’Occitanie, l’Ile-de-France, la Nouvelle-Aquitaine et la Provence-Alpes-Côte d’Azur.

De l'aval à l'amont, des acteurs de plus en plus engagés dans le bio

Au 31 décembre, on dénombre 36 664 exploitations engagées en agriculture biologique, ce qui représente une hausse de 13,6% par rapport à 2016. La plus forte progression concerne la filière grandes cultures, les surfaces fourragères et les légumes.

Mais l'engagement en bio concerne également les entreprises de transformation et de distribution. L’année 2017 a été marquée par une augmentation de l’ordre de +16% de ces opérateurs, ce qui ne s'était pas produit depuis 2011.

Au 31 décembre 2017, 12 238 transformateurs étaient engagés, ce qui représente une hausse de 15,5% en un an et 4 752 distributeurs, en hausse de 18%.

Enfin, le marché des produits alimentaires biologiques dépasse 8 milliards d'euros en 2017, en hausse de 16%. La consommation de produits biologiques alimentaires par les ménages est estimée à 7,85 milliards d’euros en 2017.Un dynamisme marqué pour le commerce de proximité (+23%) et le e-commerce des grandes enseignes (+33%).

Depuis 2011, l'agriculture biologique connaît un essor sans précédent. Une tendance qui se confirme en 2017 et qui devrait se poursuivre avec la forte demande des consommateurs. La production porte sur 6,5% de la surface agricole utile française et le marché biologique représente désormais 4% du marché alimentaire français, laissant encore de la place pour se développer.

Chiffres clés de l'agriculture bio française en 2017

  • Les surfaces agricoles représentent 1,77 million d'hectares
  • 36 664 producteurs bio
  • +16% : c'est la hausse du nombre d' entreprises de transformation et de distribution engagées dans le bio depuis 2016
  • La consommation par les ménages est estimée à 7,85 milliards d’euros

Sources : Agence BIO

Voir aussi