La mirabelle de Lorraine, un fruit fugace
Cheick.Saidou/MinAgri
Leur saison est courte. Il faut donc en profiter : la mirabelle de Lorraine, région qui fournit 70% de la production mondiale, a obtenu son indication géographique protégée en 1995.

Un petit fruit rond comme un bonbon

Pour cette petite prune jaune, tout est affaire de maturité. C’est à maturité que sa cueillette se fait, et si la méthode s’est modernisée et est aujourd’hui mécanisée, le principe est toujours le même : il faut « hocher » les fruits, c’est-à-dire secouer les mirabelliers pour faire tomber les fruits arrivés mûrs dans une large toile tissée.

Celui qui veut la déguster peut facilement vérifier cette maturité : une fois le fruit coupé en deux, son noyau doit se détacher tout seul. Ses tâches de rousseur et la fine couche de protection qui la recouvre, la pruine, sont aussi les marques d’un fruit cueilli au bon moment, qu’il faut donc consommer rapidement. La saison de mirabelle de Lorraine IGP est très courte : de mi-août à fin septembre. Seulement 6 semaines pour déguster ce fruit frais, très parfumé et très énergétique.

Ensuite, on pourra l’apprécier en confiture, séchée, en compote, eau de vie ou fruits au sirop. Elle supporte très bien la congélation, mais doit être cuisinée encore congelée pour ne pas noircir. Au total, environ 65% de la cueillette de mirabelles est utilisée en fruit transformé, de quoi consommer la mirabelle de Lorraine toute l’année.

Idée recette : la charlotte aux mirabelles de Lorraine IGP

Ingrédients :

Photo : Stéphanie Bertrand Stylisme : Matthieu Fourment

  • 300g de Mirabelles de Lorraine IGP
  • 50 cl de lait
  • 50 cl de crème liquide
  • 4 jaunes d’oeufs
  • 150 g de sucre
  • 5 feuilles de gélatine
  • 1 gousse de vanille
  • 1 boîte de biscuits à la cuillère

Matériel : 1 moule à charlotte

Préparation : Selon vos goûts, utilisez les mirabelles en fruits frais, juste coupés en 2 et dénoyautés ou en fruits compotés intégrés à l’appareil. Prévoyez quelques mirabelles poêlées pour décorer le dessus de la charlotte.

  • Faîtes ramollir les feuilles de gélatine dans un bol d’eau froide.
  • Chauffez le lait dans une casserole. Ouvrez la gousse de vanille en deux et faîtes infuser les deux demi-gousses dans le lait. Dans un saladier, fouettez les jaunes d’œufs avec le sucre jusqu’à ce que le mélange blanchisse. Versez le lait chaud sur ce mélange, puis remettez le tout dans la casserole et faîtes cuire sans cesser de remuer.
  • Lorsque le mélange nappe la cuillère en bois, enlevez les deux demi-gousses et retirez la casserole du feu. Ajoutez les feuilles de gélatine pressées et égouttées, puis remuez pour les faire fondre dans la crème chaude.
  • Battez la crème en chantilly. Lorsque le mélange est refroidi (mais encore liquide), ajoutez-y la chantilly et les mirabelles, crues ou compotées selon votre choix.
  • Sur les parois du moule, disposez les biscuits à la cuillère trempés rapidement dans un sirop léger de sucre, puis versez la préparation. Recouvrez de biscuits à la cuillère qui constitueront la base de la charlotte une fois retournée et démoulée.

Laisser refroidir au réfrigérateur au moins 3 heures avant le démoulage.

En savoir plus sur le site de l'association des Mirabelles de Lorraine IGP

Voir aussi