#ImagineAgri : du volume, de la variété, de la vision

Volume, Variété, Vision. Quand on parle de la révolution du big data, on fait souvent référence au concept des « 3V » pour qualifier l’explosion des données disponibles et l’impact croissant de leur exploitation sur nos activités quotidiennes. Le 3V s’applique parfaitement à #ImagineAgri, une initiative qui a mobilisé un grand volume de données de réseaux sociaux et une variété d’acteurs pour construire une vision autour de l’agriculture du futur, doublement connectée et durable. Voici un bilan de la journée du 21 mars dernier.

Du volume...

Pour identifier les grands groupes de besoins autour de l’agriculture numérique, ce sont plus de 100 000 posts qui ont été collectés sur les réseaux sociaux et analysés par des outils d’analyse sémantique à la pointe. Les conclusions sont nettes : les pouvoirs publics ont réussi à anticiper avec succès la transition numérique, ce qui va permettre de bien s’y préparer au bénéfice de tous les acteurs, et en premier lieu les agriculteurs.

Cinq grands types de besoins concrets d’agriculteurs ont été identifiés :

  • créer du lien social et de l'engagement ;
  • encourager les nouvelles formes de production et de commercialisation ;
  • anticiper et gérer les risques sanitaires, environnementaux et climatiques ;
  • se former et partager les bonnes pratiques ;
  • simplifier les démarches et les services.

En une après-midi de travail créatif, et avec le concours de participants dynamiques, de nombreuses solutions ont été imaginées pour répondre à ces besoins.

De la variété...

#ImagineAgri s’est révélé un nouvel objet hybride qui a combiné des analyses de données web à haut débit, un événement « physique » et de la communication en temps réel. Sur le plan humain, les collectifs en présence ont permis d’hybrider des communautés issues de tous les horizons : les agriculteurs et leurs représentants, les start-ups de la FrenchTech et les grands groupes, les communautés d’enseignement et de recherche, la presse et les médias, les pouvoirs publics. En interne, cet événement aura permis de rassembler toutes les forces du ministère autour d’un objectif fédérateur, ce qui participe à l’appropriation des concepts, pratiques et outils du numérique pour rénover l’action publique.

Et une vision

En conclusion, le ministre Stéphane Le Foll a dessiné les perspectives de mise en œuvre des solutions identifiées lors de l’initiative #ImagineAgri dans le cadre de futurs hackathons qui seront prochainement organisés sous la bannière de l’Institut de Convergence #DigitAg.

L’organisation d’#ImagineAgri, la nomination d’un nouveau Délégué ministériel au numérique, la diligence d’une mission interministérielle visant à préfigurer un portail de données à vocation agricole : de nombreuses actions concrètes et ambitieuses témoignent de la volonté du ministère en charge de l’Agriculture de réussir le virage du numérique au bénéfice des agriculteurs, des consommateurs, des citoyens et de tous les autres acteurs concernés par les enjeux de l’agriculture et de l’alimentation.

Mathieu Moslonka-Lefebvre, chargé de mission "politiques de recherche pour l'agro-écologie"

Voir aussi