Sécurité sanitaire

A Orly, des fruits et légumes sous surveillance

Assurer la protection des végétaux sur l'ensemble du territoire européen est l'une des missions du pôle phytosanitaire du service régional de l'alimentation d'Île-de-France. C'est pour prévenir l'introduction d'insectes, de champignons ou de tout autre nuisible que les inspecteurs phytosanitaires à l'importation contrôlent les marchandises qui arrivent sur le territoire de l'UE. Reportage à Orly.
27/06/2016
Info +

La sécurité sanitaire des aliments renforcée pendant l'Euro 2016

Dans le cadre de l'opération alimentation vacances (OAV), les contrôles sanitaires sur l'alimentation sont renforcés, en particulier pendant l'Euro 2016. L'objectif ? Assurer la sécurité sanitaire des aliments pendant l'afflux des touristes, journalistes et équipes techniques attirés en France pour cette compétition sportive de haut vol.
17/06/2016
Info +

Contrôles aux frontières : le ministère de l’agriculture et les douanes signent un protocole de coopération

Patrick Dehaumont, directeur général de la Direction générale de l'alimentation (DGAL) et Hélène Crocquevieille, directrice générale de la Direction générale des douanes et droits indirects (DGDDI), ont signé un nouveau protocole national de coopération, le 3 juin 2016. Ce protocole concerne le contrôle aux frontières des animaux et des végétaux, lors d’importations de pays tiers à l'Union européenne.
10/06/2016
Info +

La brigade nationale d’enquêtes vétérinaires et phytosanitaires

Les pouvoirs publics veillent à la sécurité et à la qualité des aliments à tous les niveaux de la chaîne alimentaire. Au coeur de ce dispositif, la Brigade nationale d’enquêtes vétérinaires et phytosanitaires (BNEVP) peut intervenir très rapidement sur tout le territoire.
10/06/2016
Info +

Être déclaré "indemne", un enjeu économique fort

L’Organisation mondiale de la santé animale (OIE) développe depuis 1996 une procédure de reconnaissance officielle du statut sanitaire de ses Pays membres. Elle concerne aujourd’hui six maladies animales jugées prioritaires : la fièvre aphteuse, la péripneumonie contagieuse bovine, l’encéphalopathie spongiforme bovine, la peste équine, la peste des petits ruminants, la peste porcine classique.
09/06/2016
Info +

Pages