Sensibilisation et prévention de la radicalisation chez les jeunes
© stop-djihadisme.gouv.fr
Le 23 novembre, la DRAAF Grand Est organisait une demi-journée de sensibilisation à la prévention de la radicalisation pour les responsables des établissements d’enseignement agricole publics et privés de la région. Conduite avec la Mission défense et sécurité, cette action fortement mobilisatrice les a aidés à bien comprendre ce mécanisme afin de mieux anticiper les risques auxquels sont exposés les adolescents et jeunes adultes.

Comme les autres pays européens, la France est confrontée au risque de basculement dans l’engagement radical violent de jeunes, le plus souvent en relation avec des filières terroristes. Face à ce phénomène, l’action préventive est essentielle et fait partie intégrante du plan de lutte contre la radicalisation porté par les services de l’État, sous l’égide du ministère de l’Intérieur. Elle consiste à repérer les risques en amont, à anticiper et à éviter les recrutements et le passage à des actes violents.

Les établissements d’enseignement accueillent un public d’adolescents et de jeunes adultes, en phase de construction de leur identité, qui peuvent donc se trouver confrontés à des situations individuelles de radicalisation.

L’action menée par la DRAAF auprès des responsables des établissements d’enseignement agricole a mobilisé des intervenants de services spécialisés, afin de leur apporter les bases nécessaires à la compréhension des mécanismes et à la détection d’éventuelles situations de radicalisation.

Parallèlement, la Mission défense et sécurité de la DRAAF contribue à cette action de prévention par la mise à disposition de toutes les ressources disponibles dans sa rubrique dédiée, sur Intranet.