Le gaspillage alimentaire : comment agir pour le réduire ?
Le 16 octobre est la journée nationale de lutte contre le gaspillage alimentaire. Une journée symbolique pour sensibiliser les professionnels et les consommateurs à ne pas jeter inutilement de la nourriture.

Retranscription de la vidéo

Intervenant : Anne-Cécile Cotillon, Sous-directrice de la politique de l'alimentation.

En France, chaque année près de 20% de la nourriture produite finit à la poubelle. Ce qui représente 150 kg de nourriture par personne et par an, gaspillés tout au long de la chaîne alimentaire depuis le producteur jusqu'au consommateur.

C'est à partir de ce constat inacceptable que le ministère de l'Agriculture et de l'Alimentation a décidé, en 2013, de lancer un pacte national de lutte contre le gaspillage alimentaire. Il est constitué d'un ensemble de mesures concrètes par lesquelles l’État et des partenaires s'engagent à réduire le gaspillage. Il s'agit de :

  • promouvoir le don alimentaire ;
  • gérer les invendus de nourriture ;
  • favoriser l'éducation des plus jeunes ;
  • former les professionnels de l'alimentation ;
  • sensibiliser le grand public au gaspillage alimentaire et aux manières de le réduire.

Le 16 octobre est une journée symbolique, c'est la journée nationale de lutte contre le gaspillage alimentaire et c'est aussi la journée mondiale de l'alimentation.

Une journée de ralliement autour du signe de reconnaissance qui est la pomme antigaspi et au cours de laquelle des actions de communications sont menées pour informer tous les acteurs de la chaîne alimentaire et plus particulièrement les consommateurs sur les mesures à prendre pour réduire le gaspillage alimentaire.