Le Centre d'études et de prospective (CEP)

Dans un monde ouvert et globalisé, il est nécessaire de connaître et d'anticiper pour piloter les affaires publiques autrement qu'en réaction à des crises. C'est la raison pour laquelle les fonctions de veille, d'étude, de prospective et d'évaluation ont été renforcées au sein du ministère avec la création du CEP en 2008. Ses travaux contribuent au débat public et proposent des éléments de réflexion aux acteurs en charge de la définition des politiques. Le CEP fournit des analyses et des outils de pilotage sur des sujets complexes d'envergure nationale et internationale : réforme de la PAC, marchés et prix, conduites alimentaires et industries agro-alimentaires, agronomie et pratiques culturales, questions énergétiques et climatiques, sécurité sanitaire, nouvelles ruralités, mondialisation et pays émergents, etc. Le CEP anime le programme ministériel d'études, en lien avec les priorités stratégiques du ministère. Il pilote des groupes de travail prospectifs, organise des conférences, assure des formations et fonctionne comme un centre de ressoures : appui, conseil, expertise, aide méthodologique. Il publie, sous divers formats, ses propres travaux ainsi que ceux d'auteurs extérieurs.
Pour plus d'information, consulter :


Notes et études socio-économiques n° 41

Ce nouveau numéro de la revue Notes et études socio-économiques regroupe trois articles consacrés 1) à une prospective sur la transmission des exploitations, 2) à un travail d’appariement des bases de données du RPG et du cadastre de la DGFiP, 3) aux facteurs qui ont influé sur la diversité cultivée du blé tendre.
21/02/2017
Info +

Bulletin de veille - Février 2017

Au sommaire de ce bulletin, des articles traitent notamment de deux exercices prospectifs (l'un sur les rendements agricoles et l'indépendance alimentaire à 2050 pour l'Afrique subsaharienne, l'autre sur l'expansion urbaine et ses conséquences sur les terres cultivées et la production agricole), des réformes agraires dans le monde, du rôle des contacts indirects dans la propagation de maladies infectieuses en élevage, de l'impact de l'épidémiologie participative sur la surveillance de la santé animale mondiale, d'une revue des travaux scientifiques sur les choix alimentaires, des commerces de proximité alimentaires (crémiers-fromagers et marchés de plein vent), des "classes sociales au foyer", du verdissement de l'économie comme source d'emplois depuis 2007, de changement climatique et d'adaptation de la gestion forestière, du rapport intermédiaire de l'EFESE. L'ouvrage Les sols. Intégrer leur multifonctionnalité pour une gestion durable fait également l'objet d'un billet.
16/02/2017
Info +

Pages