La restructuration du réseau MSA

Après le constat de l’hétérogénéité de taille des caisses (rapport de 1 à 8 entre la plus petite et la plus grande), de la démographie décroissante des ressortissants du régime, de la nécessaire diminution des coûts de fonctionnement, les plans d’action stratégique de la MSA de 2002-2005 et de 2006-2010 ont permis de définir une méthode pour conduire la restructuration du réseau.

Un des principaux principes retenus pour cette restructuration a été de limiter le nombre de caisses fusionnées à 4, afin de maintenir une représentation politique départementale pertinente et d’assurer la nécessaire capacité d’adaptation aux spécificités locales. En outre, le regroupement régional a été privilégié dans la mesure du possible. Par cette restructuration, chaque caisse doit atteindre une taille critique permettant d’homogénéiser et de réduire les coûts de fonctionnement.
La caisse centrale a apporté les moyens méthodologiques, juridiques, informatiques et de gestion du personnel pour mener à bien cette entreprise. Ce rôle a ainsi contribué au renforcement du pilotage par le niveau central.
Actuellement seules deux caisses départementales (Gironde et Maine-et-Loire) subsistent.

Pour en savoir plus

Carte des 35 caisses sur le site msa.fr

Voir aussi sur les organismes de sécurité sociale agricole

Les élections à la MSA

Voir aussi