Installation de deux Commissions Régionales de la Forêt et du Bois
Crédit ci-après
© Pascal Xicluna / Min.Agri.Fr
La commission Régionale de la Forêt et du Bois Bourgogne-Franche-Comté et de l'Alsace-Champagne-Ardenne-Lorraine se sont respectivement réunies pour la première fois le 30 juin 2016. Leur mission ? Elaborer la stratégie de la filière forêt-bois dans ces nouvelles grandes régions.

Co-présidées par l’État et la Région, chacune de ces deux commissions est composée de membres issus notamment des professionnels de la filière forêt et bois ainsi que d'associations environnementales.

Une mission stratégique

Inscrite dans la loi d’Avenir pour l’agriculture du 13 octobre 2014, la Commission Régionale de la Forêt et du Bois (CRFB) a pour mission de définir la stratégie de la filière forêt-bois pour la Bourgogne-Franche-Comté et pour l'Alsace-Champagne-Ardenne. Cette stratégie prendra forme dans le futur contrat régional forêt-bois qui sera signé en 2017 pour une durée de dix ans.

Une première réunion décisive

Cette réunion a été l'occasion de présenter la politique forestière de l’Etat inscrite dans le Programme National de la Forêt et du Bois (PNFB) actuellement en cours d’approbation :

  • créer de la valeur en France en mobilisant la ressource forestière nationale de manière durable
  • répondre aux attentes des citoyens et s’intégrer aux projets des territoires ruraux
  • adapter les forêts aux évolutions du climat
  • développer des synergies nouvelles entre forêt et industrie :
    • trouver des débouchés aux produits forestiers actuellement disponibles
    • adapter les sylvicultures pour mieux répondre aux marchés.

Tous les acteurs de la filière seront mobilisés dès le mois de septembre 2016 pour écrire le contrat forêt-bois Bourgogne-Franche-Comté. Ce document déterminera les orientations financières des acteurs publics de la filière pour les dix prochaines années.

Les grands enjeux de cette commission

La commission a plusieurs objectifs à l’échelle de chaque nouvelle région  :

  • la mobilisation des bois en forêt privée, dans une région où le morcellement de la propriété privée constitue un frein à une exploitation optimale des bois ;
  • le développement des approches territoriales de type chartes forestières de territoires, notamment pour communiquer auprès du grand public sur l’utilité économique et environnementale des coupes de bois ;
  • la maîtrise des populations de gibier qui menacent le renouvellement des peuplements forestiers ;
  • le développement d’une filière feuillue dans le bois construction ;
  • le maintien de l’emploi dans tous les bassins de production de la région.

Plus d’info :

Consulter le site de la DRAAF Bourgogne-Franche-Comté et de celle de l'Alsace-Champagne-Ardenne-Lorraine.

 

Voir aussi