GPI : soutenir les investissements dans la filière forêt-bois
Cheick Saidou / agriculture.gouv.fr

Soutien aux investissements en forêt

La filière forêt-bois est un pilier de la croissance verte qui répond à des besoins essentiels dans le cadre d'une économie bas carbone. Une étude de l’Inra datant de 2017 montre que chaque année, 88 Mt éqCO2 sont séquestrés dans  l'écosystème forestier. Sans ce secteur, les émissions de gaz à effet de serre en France seraient 26% plus élevées qu'actuellement (en tenant compte d’un bilan carbone positif de la filière pour 130 MtéqCO2/an).
Sur le plan sylvicole, la filière forêt-bois française doit veiller aux enjeux de mobilisation et de renouvellement de la ressource pour éviter les creux de production, en particulier sur les résineux les plus exploités. Les travaux d'amélioration  des peuplements et la création de nouveaux réseaux de dessertes forestières doit permettre d'y répondre.

2 outils sont mis en place pour répondre aux enjeux d’investissement en forêt :

  • subvention aux pistes forestières : il s’agit de subventionner les investissements réalisés par les propriétaires forestiers privés individuels ou regroupés et des communes forestières, pour l’amélioration de leur réseau de desserte - création de routes ou de pistes, mise au gabarit, création de places de dépôt ou de retournement, résorption de points noirs afin d’augmenter les capacités de mobilisation de la ressource en bois, notamment en bois d’oeuvre, tout en diminuant l’impact environnemental ;
  • aide à l’amélioration des peuplements forestiers : l’objectif de cet outil est d’encourager les investissements sylvicoles (replantation, travaux d’amélioration) qui permettent d’améliorer la qualité des peuplements sur les moyens et long terme, de préparer les forêts aux conséquences du changement climatique et de maximiser la séquestration de carbone par les arbres, au bénéfice de la filière forêt-bois dans son ensemble.

Financement global : 0,1 md d’euros


Soutien à la modernisation de l’aval forestier

La filière forêt-bois est également une filière créatrice de valeur ajoutée et d’emploi dans les territoires. Si le développement de l'industrie de première transformation du bois concourt de façon significative à la lutte contre le changement climatique, le financement de projets industriels d'ampleur reste difficile. L'objectif de cette action est de faciliter l'émergence de projets nouveaux et d’accélérer la modernisation des outils de transformation existants (intégration des nouvelles solutions numériques, robotisation/automatisation, efficacité énergétique et environnementale, efficacité matière, notamment dans la filière « feuillus »).

Pour répondre aux enjeux du secteur, deux outils sont proposés, dans le cadre d’une offre globale dédiée au secteur de la transformation du bois et portée par Bpifrance :

  • un fonds de prêts participatifs pour les investissements innovants dans les scieries et entreprises de travaux forestiers : proposés par Bpifrance, les prêts participatifs de développement financent le développement ou l’extension d’activité de la filière bois, notamment les investissements immatériels, les investissements incorporels ayant une faible valeur de gage, ou l’augmentation du BFR générée par le projet de développement ;
  • un fonds de prêts sans garantie dédié à l’aval forestier : il s’agit d’une nouvelle offre de prêt qui sera mise en place par Bpifrance, avec différé d’amortissement du capital et sans prise de garantie, destinée à financer les investissements dans l’industrie de première transformation du bois.

Financement global : 0,1 md d’euros