Écophyto : objectif 30 000 exploitations agricoles !
Pascal Xicluna / agriculture.gouv.fr

Le plan Écophyto 2 a pour ambition d'engager 30 000 exploitations agricoles dans la transition vers l’agro-écologie à bas niveau de produits phytopharmaceutiques. L’objectif est de diffuser les résultats obtenus sur les différentes fermes du réseau DEPHY et d’autres réseaux, et de passer du stade expérimental à une application concrète à grande échelle.

Qu’est-ce qu’un groupe 30 000 ?

Cette démarche d’accompagnement de 30 000 exploitations agricoles concerne des collectifs d’agriculteurs, dits groupes « 30 000 ». Ces groupes comportent des agriculteurs et peuvent associer des partenaires non agricoles (aval des filières, collectivités, parcs naturels régionaux, représentants de la recherche et de la formation…).

Les agriculteurs concernés par la démarche sont des agriculteurs :

  • déjà organisés dans un collectif existant avec un objectif ou des leviers d’action communs (DEPHY, CETA, GIEE, GDA, CUMA, réseaux de coopératives, CIVAM…) ;
  • et/ou déjà organisés en collectif fondé sur une entrée territoriale (signes de qualité, zones sensibles, aires d’alimentation de captage…) et souhaitant approfondir la démarche en cours autour de l’agro-écologie ;
  • et/ou intéressés et souhaitant s’inscrire dans une démarche collective en lien avec l’agroécologie en vue de réduire significativement l’usage des produits phytopharmaceutiques.

Ces groupes sont mobilisés autour d’un projet collectif de réduction significative de l’utilisation des produits phytopharmaceutiques également décliné à l’échelle de chaque exploitation. Chaque groupe choisit la structure la plus adaptée pour l’accompagner dans ses démarches collectives et individuelles.

Comment financer l'animation de ces groupes ?

Des appels à projets pour le recrutement et le financement de ces groupes sont lancés dans chaque région, par les agences de l'eau, les DRAAF et les DREAL.

Plus d'infos :

Voir aussi