De « belles histoires » réalisées grâce à l'Union européenne
Crédit ci-après
© Cheick Saidou / Min.Agri.Fr

Depuis 1957, l’Union européenne, appelée à ses débuts Communauté économique européenne, agit dans de nombreux domaines pour faire de l’Europe un continent de paix, prospère, respectueux des valeurs humaines, pionnier dans la protection de l’environnement et du climat. Les actions de l’Union européenne ont un impact direct sur la vie quotidienne des citoyens européens, ce qui n’est pas toujours connu de tous.

En mars 2017, les 60 ans du traité de Rome fut l'occasion de présenter 60 belles histoires qui illustrent quelques-unes des réalisations de l’Union européenne en France. Il s’agit d’exemples de projets, petits et grands, qui ont vu le jour grâce à des financements européens, pour soutenir l’emploi, la croissance ou l’agriculture, ou encore des politiques européennes, par exemple dans le domaine de l’environnement, de la pêche ou de la protection des citoyens.

Légumes bio, circuit court, installation en agriculture paysanne... découvrez 3 histoires, 3 projets qui ont bénéficié du soutien de l’Union européenne, par le biais du Fonds européen agricole pour le développement rural (Feader).

1001 légumes... le bio fait son show !

1 001 Légumes, entreprise sociale et solidaire, est un pôle touristique environnemental grâce à ses 500 variétés de légumes bio. Revitaliser le canton de Beaumesnil (Eure) et développer le tourisme en zone rurale grâce à la création d’un pôle touristique environnemental et solidaire, c’est le défi que s’est lancé cette entreprise avec réussite, puisque le fameux potager de Beaumesnil a créé 5 emplois et reçoit 5000 visiteurs par an !

Agriculture bio et éco-gîte

Le pôle touristique est constitué d’un potager de 500 variétés biologiques de légumes anciens et de fruits, ainsi que d’un éco-gîte muni d’un capteur solaire, permettant de suivre en temps réel sa consommation énergétique. Le potager, en plus de fournir chaque semaine des paniers de légumes bio, accueille les touristes pour des visites éducatives et des animations locales autour de l’agriculture biologique et de la sensibilisation à l’environnement. L’éco-gîte, qui permet l’hébergement des touristes, met également en place des ateliers de cuisine et des formations. Le projet est né d’une volonté collective de participer à l’animation du territoire et de créer des emplois dans le canton de Beaumesnil classé “zone de revitalisation rurale”.

Chiffres clés

  • Coût total du projet de 613 408 euros, dont 136 951 euros du FEADER
  • 5 000 visiteurs par an

Plus d'infos sur 1001 légumes

Circuit court : Couleurs Paysannes, le goût d’ici

Le développement de l’agriculture biologique et des circuits courts est au coeur de la Politique agricole commune (PAC). S’approvisionner en produits biologiques régionaux, soutenir l’agriculture locale et le commerce de proximité, c’est possible en se rendant dans le nouveau magasin « Couleurs Paysannes », installé dans la zone commerciale de Venelles, près d’Aix-en-Provence. Grâce à ce magasin solidaire, les consommateurs d’Aix-en-Provence et de sa périphérie peuvent faire le plein de produits issus de l’agriculture régionale !

Les saveurs d’Aix-en-Provence à portée de main

Porté par la société coopérative agricole « Le Goût d’Ici », le projet « Couleurs paysannes » regroupe une soixantaine d’exploitations agricoles de la région, qui emploient 200 personnes. Le magasin met en vente les produits de ces coopérateurs locaux, et propose une offre très diversifiée : fruits et légumes, viandes et volailles, produits laitiers, produits d’épicerie sucrés et salés, cosmétiques à base d’huile essentielle de lavande, vins/bières/liqueurs, produits conventionnels et d’agriculture biologique.

Chiffres clés

  • Coût total du projet de 360 485 d’euros, dont 21 % du Feader ;
  • 200 emplois à temps plein créés sur l’ensemble des exploitations concernées ;
  • 11 emplois créés en magasin et 1 300 clients par semaine ;

Plus d'infos sur Couleurs paysannes

Favoriser l’émergence du « paysan créatif »

La Coopérative d’installation en agriculture paysanne aide les agriculteurs à mettre en oeuvre leurs projets. Basée à Nantes, la Coopérative d’installation en agriculture paysanne (CIAP) accompagne les porteurs de projets en voie d’installation. Grâce à la formation, la CIAP les aide à construire leur projet sur un territoire et à le mettre en oeuvre progressivement. Elle offre notamment une formation de 1 820 heures dispensée sur une durée d’un an : l’atelier « paysan créatif ». La coopérative les aide aussi à choisir leur outil de production, à finaliser leur dossier d’installation et à mobiliser les financements et les circuits de commercialisation nécessaires au développement de leur activité.

Un soutien humain et financier

Les agriculteurs ont aussi l’opportunité d’avoir le soutien d’un paysan référent à proximité de leur site. Ils peuvent également s’installer dans le cadre d’une coopérative d’activité et d’emploi afin de percevoir un salaire et bénéficier de la couverture sociale d’un salarié classique, avec un dispositif de financement des investissements de mise en place du site. L’aide apportée par la CIAP est donc décisive pour réussir une installation en agriculture paysanne.

Valeur ajoutée de l’Union européenne

La CIAP, comme des dizaines de milliers de projets en France, est en partie cofinancée par le Fonds européen agricole du développement rural (FEADER) qui constitue le second pilier de la Politique agricole commune. L’apport de l’Union européenne sur ce type de projets représente un effet de levier indispensable. C’est un financement décisif pour favoriser l’installation, l’investissement et le montage de projets partagés. La démarche d’agriculture de proximité mise en place par la CIAP essaime dans plusieurs régions françaises et européennes.

Chiffres clés

  • La CIAP : 80 porteurs de projets formés en 2016 dans les Pays de la Loire
  • Âge moyen : 35 ans ; + 50% sont des femmes
  • Sur les 80 stagiaires formés à l’année, 50% trouvent un emploi directement à la sortie du stage et 80% s’installent 2 ans après la formation ; 93 % des personnes formées disposent d’une activité salariée.

Plus d'infos sur La Coopérative d'installation en agriculture paysanne

Le Feader

Second pilier de la Politique agricole commune, le Fonds européen agricole pour le développement rural (Feader) cofinance notamment des projets d’aide à l’installation des jeunes agriculteurs, de conversion à l’agriculture biologique et d’accès aux services en milieu rural.
En France, des centaines de projets similaires de conversion à l’agriculture biologique et de développement des circuits courts et d’une agriculture de proximité sont soutenus par l’Union européenne grâce au Feader.

Voir aussi