Comment composer un plateau de fromages ?
Des conseils pour bien profiter de toutes les saveurs des fromages et pour bien les assembler entre eux.

S’il n’y a pas de véritables règles pour constituer son plateau de fromages, on peut tout de même respecter quelques fondamentaux. Un authentique plateau de fromages peut contenir en effet entre 5 et 7 fromages de familles et terroirs différents. N’hésitez pas à demander des conseils à votre fromager.

 

Voici quelques exemples

Plateau n°1
- Chèvre : Valençay, Berry
- Croûte fleurie : Camembert de Normandie
- Pâte pressée : Saint-Nectaire, Auvergne
- Pâte cuite : Comté, Jura
- Pâte persillée : Roquefort, Rouergue
- Pâte lavée : Maroilles, Nord

Plateau n°2
- Chèvre : Pélardon, Languedoc
- Croûte fleurie : Brillat-Savarin, Normandie
- Pâte pressée : Ossau-Iraty, Pays-Basque
- Pâte cuite : Abondance, Savoie
- Pâte persillée : Fourme d’Ambert, Auvergne
- Pâte lavée : Munster, Lorraine / Alsace

Vous pouvez aussi concevoir une assiette « 3 fromages, 1 région ». Ex. Reblochon, abondance, Tomme de Savoie. Ex. Camembert, Pont l’Evêque, Neufchatel.


Des conseils pour bien déguster ses fromages …

Sortir les fromages du réfrigérateur au moins une heure et demie avant qu’ils ne soient servis : il faut les déguster à température ambiante. Commencer toujours par les plus doux, pour monter progressivement en saveurs. Terminer enfin par les pâtes persillées.

Et leur conservation ?

Au mieux, ranger les fromages dans une boite en bois, qui garde naturellement toutes les saveurs du fromage. Sinon, envelopper les fromages dans leur papier d’origine, dans une poche en plastique. Les réserver en bas du réfrigérateur, sous les légumes, sauf les pâtes cuites.


Voir aussi