Arnaud Brizay, un conseiller pour les affaires agricoles à Berlin
Crédit ci-après
© Min.Agri.Fr

Arnaud Brizay est conseiller pour les affaires agricoles à l’Ambassade de France en Allemagne depuis 2015. Ses missions, qui couvrent l'Allemagne, mais aussi l'Autriche et la Suisse, se composent essentiellement de relais d'influence, de diplomatie économique et de veille sur les politiques agricoles et agroalimentaires.

Les missions d’Arnaud Brizay sont aussi larges que variées. Elles concernent tous les champs de compétence du ministère de l'Agriculture et de l'Alimentation et se déclinent en 3 grandes thématiques :

L'information et la veille sur les politiques agricole et agroalimentaire allemandes

« Il s’agit en quelque sorte de raconter l’Allemagne aux Français », explique Arnaud Brizay. En d'autres termes, le conseiller agricole produit des études et des rapports réguliers et ciblés pour le compte du ministère de l’Agriculture. Ce travail minutieux et méticuleux se transforme parfois en un vrai travail d'investigation qui a amené Arnaud Brizay à devenir un « spécialiste de l’Allemagne » et à développer une vraie expertise sur ce pays. Il le reconnaît : « Je suis parfois plus à jour sur ce qu’il se passe en Allemagne qu’en France ! D’où l’importance des informations que je reçois du ministère, de la DGPE et du Bureau de l’Union européenne ». Une chose est sûre : il veille à toujours rester bien informé.

Le relais d’influence et des prises de positions françaises

Sur la Politique agricole commune (PAC), les politiques commerciales et environnementales, sur la santé animale et la sécurité sanitaire des aliments, sans oublier la forêt.

Le travail d'Arnaud Brizay consiste à participer le plus souvent possible aux visites de terrain, aux conférences et à voir le maximum d’acteurs... Pour le conseiller agricole, il s'agit de se faire connaître, de se renseigner, d'influencer et de toujours faire valoir la voix de la France sur ces sujets agricoles et sanitaires. L’intérêt d’un conseiller aux affaires agricoles, c'est justement d’être sur place, de rencontrer les décideurs, de créer un réseau, de « savoir passer en urgence les bons coups de fil et voir les bonnes personnes ». Les relations interpersonnelles et humaines revêtent ainsi une importance particulière.

La diplomatie économique

La diplomatie économique consiste à « faire rayonner notre pays, notre savoir-faire. C'est aller sur des salons, monter des événements de promotion. Toutes les occasions sont bonnes pour montrer que la France est un grand pays exportateur, avec toute notre identité : terroir, gastronomie, diversité…». Arnaud Brizay participe ainsi à l'organisation d’événements de promotion des produits français, à l'orientation des entreprises intéressées par les marchés alémaniques, au suivi et à l'évaluation de la présence française des salons alimentaires allemands, souvent leaders mondiaux.

Depuis son arrivée à Berlin, Arnaud Brizay a dû gérer de grands dossiers :

  • la crise de l’élevage qui a débuté à l'été 2015 : « Il fallait convaincre les Allemands pour faire quelque chose au niveau européen. Et nous avons réussi à les faire bouger ! ».
  • la COP23, en novembre 2017 : « Un gros événement à préparer, avec la venue de trois ministres français et du Président de la République en une semaine ! ».

Un exemple d’événement organisé récemment par le conseiller agricole ? Une dégustation de vin de Gigondas qui a accueilli près de 200 personnes (cavistes, maîtres d’hôtel, sommeliers, acheteurs allemands) à l’Ambassade de France.

Le parcours à dimension européenne d'Arnaud Brizay

C’est à l’Ambassade de France en Irlande qu’Arnaud Brizay effectue son service national, en tant qu’adjoint de l’attaché agricole. Après un poste de chef de service en département, il devient en 2003 attaché agricole adjoint chargé de la santé animale et de la sécurité sanitaire des aliments à l’Ambassade de France en Allemagne. Il reste 4 ans à Berlin, avant de regagner Paris pour un poste de chargé de mission Affaires forestières internationales, puis en tant que chef du bureau Développement économique à la sous-direction de la forêt et du bois. En 2010, il part à Genève en tant qu’expert en politiques forestières pour la FAO. C’est en janvier 2015 qu’Arnaud Brizay fait son retour à Berlin, cette fois en tant que conseiller régional pour les affaires agricoles à l’Ambassade de France.